Santé
URL courte
146011
S'abonner

Le cholestérol est indispensable à l’organisme, mais en quantité définie et de «bonne qualité». Son excès est néfaste pour la santé et le risque de provoquer une maladie cardiovasculaire dans ce cas n’est pas à négliger, indique la cardiologue russe Olga Moltchanova dans une interview au journal Komsomolskaïa Pravda.

L’excès de cholestérol peut obstruer les artères et être responsable de maladies cardiovasculaires. La médecin cardiologue Olga Moltchanova, du Centre de médecine préventive de Russie, a fait part aux lecteurs de Komsomolskaïa Pravda des moyens de réduire son taux sans avoir recours aux médicaments.

Pour commencer, elle fait remarquer que le cholestérol doit être consommé dans des quantités raisonnables.

«Par exemple, on peut manger un œuf, 12 grammes de beurre ou 80 grammes de foie de veau», souligne-t-elle.

En outre, il est important d’éviter le «mauvais» cholestérol sans pour autant bannir toutes les graisses sans exception. Ainsi, Olga Moltchanova conseille de remplacer le beurre par de l’huile de lin et d’enrichir ses menus d’huile de foie de morue qui prend part au métabolisme du cholestérol, aidant à l’utiliser dans le sang et à l’acheminer dans les organes et les tissus qui en ont besoin, notamment le cerveau.

Avoine, ail et œufs

En outre, il est possible de faire baisser le niveau de cholestérol en consommant du son d’avoine et de la bouillie d’avoine, ainsi que des pommes, des agrumes et de l’ail.

Dans ce contexte, elle rappelle que les abats contiennent une grande quantité de cholestérol et qu’il ne faut pas en consommer trop. Quant aux œufs, ils renferment de la lécithine réputée pour aider le cholestérol à ne pas rester dans le sang, ce qui est dangereux pour les vaisseaux.

Lire aussi:

La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
Nouvelle taxe sur les voitures: les automobilistes en sursis?
Voici quand la France pourrait faire face à une deuxième vague de Covid-19, selon des chercheurs
Tags:
médicaments, maladies cardio-vasculaires, cholestérol
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook