Santé
URL courte
Par
391
S'abonner

Les coups de soleil attrapés pendant l’enfance sont capables de provoquer l’un des plus dangereux du cancer de la peau, le mélanome, à l’âge adulte, alerte un médecin russe qui appelle à ne pas oublier de protéger sa peau avec de la crème solaire.

Les brûlures de la peau dues à une exposition au soleil subies pendant l'enfance peuvent provoquer un cancer de la peau, baptisé mélanome, selon le médecin russe et présentateur de télévision Evgeny Komarovski qui l’a déclaré sur sa chaîne YouTube.

«Cinq coups de soleil dans l'enfance augmentent le risque de mélanome de 80%», a déclaré le médecin.

Evgeny Komarovski a précisé que le mélanome était l’un des plus dangereux cancers de la peau. Selon lui, il évolue généralement à l'âge adulte.

«Mais les bases sont posées pendant l'enfance», a expliqué le spécialiste.

Le médecin a indiqué que le lien entre les dommages infligées à la peau par les rayons du soleil pendant l'enfance et la probabilité d'un mélanome est «évident» et a été plusieurs fois prouvé statistiquement.

Il a ajouté qu’il y avait deux types de rayons solaires et que les plus dangereux sont capables de pénétrer certains tissu. De ce fait, il souligne que les vêtements pour protéger la peau doivent être denses. Alors que dans les cas de port de tenues plus légères, il faut utiliser de l’écran solaire en plus.

Danger des grains de beauté rouges

Plus tôt, l’oncologue en chef du ministère russe de la Santé, Andreï Kaprine, avait commenté l’apparition de grains de beauté rouges. Selon lui, il s’agit dans la plupart des cas de lésions vasculaires bénignes. Pourtant, si ces dernières changent de couleur ou grossissent, il est nécessaire de consulter.

Lire aussi:

Assaut du Capitole: «Donald Trump et ses supporters sont tombés dans un piège»
Le licenciement «secret» de Jérôme Salomon de l’Institut Pasteur en 2012 refait surface
Israël intensifie ses bombardements en Syrie, Joe Biden visé?
Ces applications «dangereuses» à supprimer du smartphone, selon des spécialistes
Tags:
cancer, santé, soleil, plage
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook