Santé
URL courte
1918619
S'abonner

Pendant que la phase finale des essais cliniques du vaccin Spoutnik V débute en Russie cette semaine, la Biélorussie a aussi manifesté son intention de mener cette 3e étape sur son territoire. En outre, comme l’ont décidé Alexandre Loukachenko et Vladimir Poutine, la Biélorussie sera le premier pays où ce vaccin sera fourni hors Russie.

Lors d’une conversation téléphonique, ce 24 août, Alexandre Loukachenko et Vladimir Poutine ont convenu que la Biélorussie deviendra le premier pays où le vaccin russe contre le Covid-19 sera fourni, a annoncé le service de presse du Président biélorusse.

«Les deux Présidents ont convenu que les citoyens biélorusses participeront volontairement à la troisième phase d’essais du vaccin contre le coronavirus produit en Russie. En outre, la Biélorussie deviendra le premier pays où ce vaccin sera fourni», indique le service de presse cité par l'agence Belta.

Une vingtaine de pays ont exprimé leur intérêt pour le Spoutnik V

Après avoir été enregistré le 11 août, le vaccin russe contre le Covid-19 Spoutnik V entre cette semaine dans la phase finale de ses essais cliniques. Plus de 40.000 personnes participeront à cette 3e phase, conformément aux normes internationales. Comme le confirme le Fonds d’investissement direct russe et le centre Gamaleïa, ceux-ci seront randomisés et contrôlés par placebo.

Les scientifiques russes et les représentants du Fonds d’investissement direct russe ont confirmé leur intention de fabriquer près de 200 millions de doses d’ici la fin de l’année. 20 pays ont déjà exprimé leur intérêt pour le Spoutnik V, notamment les Émirats arabes unis, l'Arabie saoudite, l'Indonésie, les Philippines, le Brésil, le Mexique et l'Inde.

Lire aussi:

Les États-Unis cherchent à former une coalition contre le Nord Stream 2
Une bagarre entre automobilistes tourne au drame en Seine-Saint-Denis
L’étrange liquide découvert dans une ancienne tombe en Chine identifié
Tags:
Alexandre Loukachenko, Vladimir Poutine, Covid-19, Spoutnik V (vaccin contre le Covid-19), vaccin, Biélorussie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook