Santé
URL courte
7831
S'abonner

S’agit-il d’une réinfection ou bien le virus peut-il rester caché pendant des mois dans l’organisme? Une correspondante d’une chaîne russe a livré au journal Moskovski Komsomolets les symptômes ressentis pendant sa «deuxième» contamination au Covid-19. Selon elle, «c’était un véritable enfer».

Une correspondante russe pour une chaîne de télévision, qui pensait être guérie du coronavirus après avoir été négative au test, a reçu un deuxième résultat positif quelques mois plus tard. Dans une interview accordée au journal Moskovski Komsomolets, elle a décrit l'évolution de sa maladie.

La journaliste déclare ainsi avoir été diagnostiquée positive au Covid-19 pour la première fois en avril dernier. La maladie s'est déroulée sans complications, malgré une petite lésion détectée dans ses poumons. Pourtant, elle n’a ressenti qu'un léger malaise, sa température restant légèrement au-dessus de 37 degrés, accompagnée d'une toux sèche.

Trois mois après son rétablissement, la jeune femme est partie en voyage d'affaires à Sotchi et, après son retour, son état s'est aggravé.

«Après un voyage d'affaires de cinq jours, j'ai été un peu maladive, j'avais du mal à avaler et mon oreille me faisait mal. Je n’avais pas de toux. Puis j'ai tout imputé au surmenage général. Mais je n’aurais jamais imaginé que la précédente infection était revenue. La sixième nuit après le voyage d'affaires, c’était un véritable enfer», confie-t-elle, précisant qu’elle avait eu jusqu’à 39 degrés de fièvre.

«Quand je sortais du lit, je basculais comme une ivrogne. Puis j'ai perdu mon odorat. Alors que je n’avais pas ce symptôme pendant la première maladie. Je me sentais très mal, comme jamais auparavant», ajoute-t-elle.

Trois jours plus tard, son état s'est amélioré, mais les tests de dépistage étaient à nouveau positifs.

Réinfection au Covid-19

Ce 24 août, des chercheurs ont annoncé un premier cas de réinfection à Hong Kong. Un habitant ayant guéri du Covid-19 a été de nouveau infecté par le coronavirus, plus de quatre mois après sa guérison. Il s'agirait du premier cas confirmé.

Le patient, un Hongkongais âgé de 33 ans, avait été déclaré guéri du Covid-19 en avril dernier mais il a été testé positif une deuxième fois après son retour d'Espagne via le Royaume-Uni le 15 août. L'homme a été contaminé par une souche de coronavirus différente de sa première infection et il n'a développé aucun symptôme la deuxième fois.

Deux personnes ayant déjà été contaminées au coronavirus ont été réinfectées en Europe: il s’agit d’un Néerlandais et d’une Belge, selon des virologues.

«C’est un cas sur plus de 23 millions et nous [en] verrons probablement d’autres. Mais cela ne semble pas être une situation fréquente», a-t-elle précisé. «Actuellement, le nombre de cas est très très bas», estime la porte-parole de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Margaret Harris.

Lire aussi:

Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Une rixe entre militaires et policiers se termine par deux blessés et trois gardes à vue
Assassinat du général Soleimani: Téhéran dévoile ceux qui seront ciblés par vengeance
Tags:
symptômes, maladies, contamination, Covid-19, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook