Santé
URL courte
1192
S'abonner

Le centre russe Gamaleïa a été autorisé mardi 25 août à effectuer les études post-enregistrement du vaccin contre le Covid-19, fait savoir le service de presse du ministère de la Santé. Qui plus est, il a été précisé que la campagne de vaccination pourrait commencer vers le 15 septembre 2020.

L’autorisation de mener des tests post-enregistrement de son vaccin contre le SRAS-CoV-2 a été obtenue par le centre Gamaleïa, d’après le service de presse du ministère russe de la Santé.

Le vaccin baptisé Spoutnik V inventé en Russie et enregistré le 11 août est le premier mis au point au monde. Le vaccin a été conçu par le centre scientifique d’épidémiologie et de microbiologie Gamaleïa de Moscou et le Fonds d’investissements directs de Russie (RFPI). Les médecins ont souligné que lors des essais cliniques, tous les volontaires avaient produit des concentrations élevées d’anticorps et que personne n'avait connu de complications graves.

Distribution dans les hôpitaux et début des vaccinations

Suite à l’autorisation reçue par le centre de mener les études post-enregistrement du vaccin, il va prochainement le fournir à des établissements médicaux de Moscou.

«Nous devons, selon tous les documents, d'ici le 3 septembre, distribuer le vaccin aux centres [médicaux, ndlr]. Si nous le livrons le 3 […], alors dès le 4 ou le 5, personne n'interdit de commencer à vacciner les volontaires», a déclaré à Sputnik le directeur du centre, Alexandre Ginzburg.

En outre, une série de vaccins contre le Covid-19 pour l’usage civil sera testé par le Service fédéral de surveillance de la protection des droits des consommateurs et du bien-être humain (Rospotrebnadzor), puis autour des 15-20 septembre, la campagne de vaccination pourrait être lancée, a dévoilé le directeur du centre.

Demandé par les autres pays

Kirill Dmitriev, directeur du RFPI, a indiqué que le Fonds avait reçu des demandes de plus de 20 pays pour l'achat d'un milliard de doses de médicaments. Il a toutefois relevé que la Russie avait convenu de produire le vaccin dans cinq pays. Selon lui, la capacité disponible permet de d’atteindre les 500 millions de doses par an.

La veille, le service de presse du Président biélorusse, Alexandre Loukachenko, a indiqué que son pays serait le premier à livrer le médicament russe. En outre, ses concitoyens participeront volontairement à la troisième phase des essais.

Lire aussi:

Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Pour le Pr Raoult, l'épidémie actuelle est «une autre maladie» qui «n’a rien à voir» avec celle de mars-avril
Enedis veut couper l'électricité de Bernard Tapie: «Ce qu'ils veulent, c'est ma peau»
Tags:
santé, Spoutnik V (vaccin contre le Covid-19), Russie, vaccin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook