Santé
URL courte
1910
S'abonner

Malgré et en même temps à cause de leur forte teneur en eau, le melon et la pastèque ne sont pas vos meilleurs alliés minceur. Une nutritionniste explique.

L'opinion selon laquelle la pastèque et le melon garantissent la perte de poids est erronée, a déclaré la nutritionniste Inna Pitchouguina de la région de Moscou.

Bien au contraire, en raison de leur forte teneur en eau, ces cucurbitacées aiguisent l'appétit, a-t-elle indiqué. En outre, elles contiennent du saccharose et du fructose, qui augmentent le taux de sucre dans le sang.

«Tout de suite après avoir mangé du melon ou de la pastèque, on peut se sentir rassasié, mais la sensation de faim arrive très vite, poussant à manger quelque chose rapidement. En règle générale, un tel régime est impossible à suivre», a-t-elle expliqué.

Afin de tirer un maximum de bienfaits des pastèques et melons, Inna Pitchouguina recommande d’en consommer à la place des gâteaux et des bonbons pendant le repas principal. La norme est de 200 à 300 grammes par jour.

Qui doit rayer melon et pastèque de son menu?

Dans le même temps, ceux qui souffrent de diabète, de maladies rénales et cardiovasculaires devraient limiter leur consommation de ces cucurbitacées. Quant aux personnes atteintes d’ulcère, de gastrite et d’autres problèmes du tractus gastro-intestinal, elles doivent absolument prohiber leur consommation, a fait remarquer pour conclure Inna Pitchouguina.

Une autre nutritionniste avait elle aussi précédemment souligné que l’abus de pastèque pouvait provoquer une dysfonction métabolique et conduire notamment à l’obésité. Elle a aussi souligné qu’en une fois il ne fallait pas en manger plus de 300 grammes.

Lire aussi:

Un scientifique nucléaire iranien de haut rang assassiné près de Téhéran - images
Comment les policiers ont justifié les coups portés sur le producteur de musique à Paris
La Russie proteste suite à la violation de sa frontière par un destroyer US et se dit prête à réagir aux provocations
Tags:
pastèques, régime alimentaire, alimentation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook