Santé
URL courte
81030
S'abonner

Pays modèle face au virus, la Corée du Sud durcit ses mesures de restriction face à l’apparition récente de nouveaux foyers d’infection. Le président de la Société sud-coréenne d’épidémiologie affirme à Sputnik que le pays se trouve à la veille d’une deuxième vague de Covid-19.

Une brusque augmentation du nombre de cas de Covid-19 en Corée du Sud a obligé les autorités du pays à rétablir des mesures strictes et a prouvé une nouvelle fois l’importance de respecter les gestes barrières, notamment le port du masque, a déclaré dans une interview à Sputnik Kim Dong-hyun, président de la Société sud-coréenne d’épidémiologie.

«Bien que nous connaissions le nouveau virus depuis sept mois, nous ne savons toujours pas grand-chose sur la façon dont il se transmet. Mais il est sûr que ce virus se propage par les gouttelettes et les aérosols en suspension dans l'air et qu’au moment du diagnostic, les patients symptomatiques et asymptomatiques diffusent les mêmes quantités de coronavirus. Par conséquent, le port de masques est l'un des moyens les plus efficaces, voire le seul efficace, pour contenir sa propagation», a-t-il expliqué.

Kim Dong-hyun a affirmé que la Corée du Sud se trouvait à la veille d’une deuxième vague de Covid-19 et que l'introduction de restrictions était justifiée.

L’importance des gestes barrières

Il a pointé du doigt le relâchement général dans la société, faisant suite à la fatigue causée par des restrictions prolongées. Mais il a aussi critiqué les décisions du gouvernement sud-coréen, qui, voulant relancer le marché intérieur, avait introduit des week-ends supplémentaires et encouragé le tourisme intérieur.

Dans cette situation, il a relevé une nouvelle fois l’importance pour tout le monde de porter des masques et de respecter la distanciation physique. En outre, il a souligné que le gouvernement se devait de tout faire pour assurer le respect des gestes barrières.

Toujours selon Kim Dong-hyun, de nombreux pays vont être prochainement confrontés à une épidémie de grippe saisonnière, ce qui, cumulé au Covid-19, pourrait conduire à une catastrophe. Dans cette optique, d’autres mesures efficaces, comme le port de gants et l'utilisation fréquente d'antiseptiques, ne doivent pas être négligées, a-t-il noté.

Pays modèle face au virus, la Corée du Sud compte actuellement près de 20.000 cas de contamination au Covid-19 et 324 morts, selon l’université Johns-Hopkins.

Lire aussi:

Pfizer n'est «pas certain» que son vaccin stoppe la transmission du Covid-19
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
L’organisateur de l’orgie gay ayant accueilli l’eurodéputé hongrois livre des détails de la soirée
Tags:
épidémie, masques, Covid-19, Corée du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook