Santé
URL courte
Par
0 194
S'abonner

Parmi les symptômes qui pourraient trahir le développement d’un cancer, un chirurgien oncologue a évoqué l’enrouement de la voix, la dysphagie ou le pyrosis, selon un chirurgien oncologue russe.

Il existe plusieurs symptômes qui peuvent annoncer le développement d’un cancer, selon Sergueï Osminine, chirurgien oncologue à la clinique de l'université moscovite Sechenov, dans une interview accordée au média russe Komsomolskaya pravda.

Le pyrosis

Le premier signe inquiétant, c'est le pyrosis (brûlure de l’œsophage). Cet état exige de consulter un médecin et si le traitement prescrit n'aide pas, une gastroscopie est nécessaire.

Elle permet d'identifier le problème à un stade précoce et de réduire ainsi le risque de cancer.

La dysphagie

La sensation d’une boule dans la gorge et la perturbation du passage de la nourriture, ou dysphagie, est une autre raison de passer un examen médical supplémentaire.

«C'est un symptôme redoutable, car cela signifie qu'il y a un rétrécissement dans le larynx et que la nourriture ne va pas plus loin», a expliqué le médecin.

Il a fortement conseillé, suite à un tel symptôme, d’aller voir un médecin et de faire une radiographie de contraste.

La voix enrouée

Enfin, un autre des signes qui pourraient trahir le développement d’un cancer consiste en  la modification de la voix sans raison et le fait qu’elle devienne enrouée et accompagnée de toux. L'oncologue souligne que la cause première peut en être le reflux gastro-œsophagien ou la pression de la tumeur sur le nerf.

Lire aussi:

Pfizer n'est «pas certain» que son vaccin stoppe la transmission du Covid-19
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Bill Clinton se fait masser par une accusatrice de Jeffrey Epstein sur des clichés de 2002 – photos
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Tags:
symptômes, cancer, santé
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook