Santé
URL courte
4224
S'abonner

Alors que deux vaccins nationaux contre le Covid-19 sont en phase d’essais cliniques en Turquie, son ministre de la Santé a déclaré ce mercredi 2 septembre aux journalistes qu’une autorisation pourrait être bientôt délivrée pour tester aussi le vaccin russe contre le Covid-19.

Les autorités turques pourraient bientôt autoriser le test du vaccin russe contre le coronavirus, a déclaré Fahrettin Koca, à la tête du ministère de la Santé.

«Nous avons reçu une demande pour tester un vaccin en cours de développement en Russie. Je pense que ça va bientôt être autorisé. En outre, deux vaccins nationaux sont actuellement testés dans le pays», a-t-il détaillé aux journalistes.
Le premier vaccin contre le Covid-19
© Photo. Service de presse du ministère de la Santé

Il a ajouté que ces essais étaient menés uniquement sur des volontaires en Turquie.

Un deuxième pic de l’épidémie

Selon le ministre de la Santé turc, qui l’a déclaré ce mercredi 2 septembre, un deuxième pic épidémique a frappé le pays.

«La pandémie continue, il y a de plus en plus de cas de contamination. Nous vivons le deuxième pic de la première vague. Ankara, Istanbul, Izmir, Bursa sont toujours parmi des villes où les risques sont hauts», a énuméré Fahrettin Koca à la presse.

Demandé par d’autres pays

Le vaccin baptisé Spoutnik V inventé en Russie et enregistré le 11 août est le premier mis au point au monde contre le SRAS-Cov-2. Il a été conçu par le centre scientifique d’épidémiologie et de microbiologie Gamaleïa de Moscou en partenariat avec le Fonds d’investissements directs de Russie (RFPI).

Kirill Dmitriev, directeur du RFPI, a indiqué que le Fonds avait reçu des demandes de plus de 20 pays pour l'achat total d'un milliard de doses. Il a précisé que la Russie avait convenu de produire le vaccin dans cinq pays.

Lire aussi:

Plus de 1.500 militaires français se déploient dans les Alpes pour faire face à «l’affrontement majeur»
Le président de l’UFC accuse McGregor d’avoir fait «l’une des choses les plus sales», l’Irlandais rétorque
Un homme condamné après avoir refusé de serrer la main d’une préfète
Tags:
Covid-19, santé, vaccin, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook