Santé
URL courte
1101
S'abonner

Souffrant d’importantes lésions aux poumons après son infection au coronavirus, un Mexicain a subi une double transplantation, selon le journal Milenio. Une première de ce genre en Amérique latine, qui lui permet de vivre sans assistance respiratoire extracorporelle.

Un groupe de médecins de l'hôpital Muguerza, situé dans la ville mexicaine de Monterrey, a effectué une double greffe pulmonaire sur un homme qui souffrait de lésions provoquées par le Covid-19, annonce le journal Milenio.

L’opération a duré six heures après avoir débuté dans la soirée du 31 août.

Le patient, 57 ans, avait contracté le virus il y a plus de deux mois et ses poumons avaient subi des dommages irréversibles. Même un ventilateur artificiel ne pouvait pas l'aider à respirer, précise le journal. Pendant près de 50 jours, il avait donc été connecté à une assistance respiratoire extracorporelle appelée ECMO (oxygénation par membrane extracorporelle), en attente d'un donneur.

Une première

Il s’agit de la première opération de ce genre effectuée en Amérique latine. Au total, cinq seulement ont eu lieu dans le monde.

Bien que les nouveaux poumons effectuent une partie importante du travail de saturation du corps en oxygène, il est trop tôt pour parler de succès, estime le médecin Martinez Vela. Il est important que le corps ne rejette pas les organes transplantés.

Lire aussi:

Pfizer n'est «pas certain» que son vaccin stoppe la transmission du Covid-19
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
L’organisateur de l’orgie gay ayant accueilli l’eurodéputé hongrois livre des détails de la soirée
Tags:
greffe, Covid-19, transplantation, poumons, Mexique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook