Santé
URL courte
Par
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (220)
35774
S'abonner

Le vaccin russe Spoutnik V est «très bon» et produit une réponse immunitaire de presque 100%, a déclaré Haralambos Gogos, professeur à la faculté de médecine de l'université de Patras, lors d'une conférence de presse donnée le 4 septembre.

Haralambos Gogos, professeur à la faculté de médecine de l'université de Patras et membre d’une commission d'experts du ministère grec de la Santé, a commenté face aux journalistes la publication des premiers résultats des essais cliniques du vaccin russe par la revue The Lancet.

«Rappelez-vous que lorsqu’on nous a interrogé sur le vaccin russe, la première chose que nous avons dite était que nous n'avions pas de données de littérature [scientifique, ndlr]. Maintenant nous les avons. The Lancet est une excellente revue, l'une des meilleures au monde», a déclaré M.Gogos.

Il a ajouté que le Spoutnik V avait «une réponse immunitaire de presque 100%» et que c’était «un très bon vaccin».

«Les données sont très bonnes»

Pour le moment il y a des données sur les première et deuxième phases d’essais, et les résultats de la troisième phase sont attendus, a souligné le spécialiste.

«Les données sont très bonnes, ça devrait être un très bon vaccin. La plate-forme qu'il utilise est similaire à la plate-forme employée par d'autres sociétés à la base d’adénovirus, en réalité, deux adénovirus, deux porteurs différents, ce qui le rend plus puissant», a-t-il également dit.

La sécurité du Spoutnik V

Le 3 septembre, l’importante revue scientifique internationale The Lancet a publié les résultats des deux premières phases d’essais cliniques du vaccin russe contre le Covid-19.

L'une des principales conclusions que les spécialistes du Centre Gamaleïa ont faite dans leur article concerne la sécurité du Spoutnik V. Selon les résultats des études cliniques des phases 1 et 2, ils n'ont trouvé aucun effet indésirable grave sur aucun des critères évalués. Les autres vaccins candidats ont en revanche un niveau d'effets indésirables graves allant jusqu'à 25%.

Autorisation pour les essais 

Le vaccin Spoutnik V inventé en Russie et enregistré le 11 août est le premier mis au point au monde. Il a été conçu par le centre scientifique d’épidémiologie et de microbiologie Gamaleïa de Moscou et le Fonds d’investissements directs de Russie (RFPI).

Le 25 août, le centre Gamaleïa a été autorisé à effectuer des études post-enregistrements. Plus de 40.000 personnes participeront à cette troisième phase conformément aux normes internationales. Comme le confirme le RFPI et le centre Gamaleïa, les essais seront randomisés et contrôlés par placebo.

Dossier:
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (220)

Lire aussi:

«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Alexeï Navalny interpellé à son retour en Russie
Un mort et plusieurs blessés après une fusillade dans l’Arizona
Tags:
essais cliniques, The Lancet, vaccin, Grèce, Spoutnik V (vaccin contre le Covid-19), Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook