Santé
URL courte
Par
22427
S'abonner

Le chef de l’OMS a invité la communauté internationale à investir plus dans les services destinés à prévenir, détecter et gérer les maladies, car la pandémie actuelle de Covid-19 ne sera «pas la dernière».

La communauté internationale doit tirer les leçons de la crise du Covid-19 et se préparer à de nouvelles pandémies, a déclaré le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus.

«La santé publique constitue le fondement de la stabilité sociale, économique et politique. Cela sous-entend des investissements dans les services censés prévenir, détecter et gérer les maladies», a indiqué le responsable lors d’un point presse à Genève.

«Il ne s’agit pas de la dernière pandémie. L'histoire nous apprend que les épidémies et les pandémies font partie de notre vie. Et pourtant, quand la prochaine pandémie arrivera, le monde doit y être préparé mieux qu’il ne l’était cette fois-ci», a insisté M.Ghebreyesus.

Une dynamique positive due aux précédentes épidémies

Selon lui, de nombreux pays qui affichent maintenant une dynamique positive face à la pandémie de Covid-19 ont pu y parvenir grâce aux mesures prises après les épidémies de SRAS et de MERS, ainsi que celles de rougeole, de polio, d’Ebola et d’autres maladies.

D’après les dernières évaluations de l’université Johns-Hopkins aux États-Unis, la pandémie de Covid-19 a fait près de 890.000 morts à travers le monde. Le nombre total de cas a dépassé les 27 millions.

Lire aussi:

Les États-Unis vont-ils utiliser la mer Noire comme prochaine zone de conflit contre la Russie?
Une sénatrice française appelle directement à l'ingérence en Algérie
Un journaliste US essaie d’interrompre Vladimir Poutine, le Président russe réplique
Opération de police à Tours: deux blessés par des tirs de LBD, le forcené interpellé - images
Tags:
pandémie, Covid-19, OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook