Santé
URL courte
Par
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (64)
2183
S'abonner

L’âge et les caractéristiques individuelles sont responsables de la haute réponse immunitaire après une vaccination contre le Covid-19 avec le vaccin russe Spoutnik V, explique le directeur adjoint au travail scientifique du Centre Gamaleïa, qui l’a mis au point, dans un entretien à Business FM.

L’apogée de la réponse immunitaire après une vaccination contre le Covid-19 avec Spoutnik V chez chaque personne est déterminée par l'âge et les caractéristiques individuelles de l’organisme, a déclaré Denis Logounov, le directeur adjoint au travail scientifique du Centre Gamaleïa.

«Quelqu’un au 21e jour après la première vaccination donne de très bons critères. Nous avons 100% des volontaires qui ont répondu à la vaccination après les première et deuxième phases. Quelqu'un a une réponse immunitaire qui commence après le 28e jour, et l’apogée peut arriver au 31e ou 42e jour», a-t-il raconté.

Denis Logounov a souligné que le 42e jour après l’injection était considéré comme le pic de la réponse immunitaire. Selon lui, chez tous les volontaires qui ont participé aux essais, le caractère protecteur des anticorps a été formé au plus tard à ce moment.

L’influence de Spoutnik V sur la santé

En outre, le scientifique a déclaré que l’influence de Spoutnik V sur le bien-être des patients n'était pas différente des vaccins pour enfants ou contre la grippe.

«Le plus souvent, il y a de la température, des douleurs à l’endroit de l'injection, des maux de tête et des manifestations rares d'hypersensibilité […], c’était le cas d’un volontaire», a précisé Denis Logounov.

Le directeur adjoint du Centre a ajouté que les réponses médicales au vaccin pouvaient varier. De son propre aveu, il n'avait pas de température.

«Je suis un homme assez gros et j'ai 40 ans. D'habitude, selon notre expérience, chez les hommes avec un indice de masse corporelle assez élevé et d'âge de plus de 40 ans, il y a moins d'effets secondaires», a-t-il conclu.

Le vaccin russe

Baptisé Spoutnik V, le vaccin contre le Covid-19 a été inventé en Russie et enregistré le 11 août, devenant le premier à avoir été mis au point au monde. Il a été conçu par le Centre scientifique d’épidémiologie et de microbiologie Gamaleïa de Moscou et le Fonds d’investissements directs de Russie (RFPI).

Les médecins ont souligné que, lors des essais cliniques, tous les volontaires avaient produit des concentrations élevées d’anticorps et qu’aucun n'avait connu de complications graves.

Dans le cadre des essais post-enregistrement de Spoutnik V, les premiers Moscovites ont commencé le 9 septembre à se faire vacciner contre le coronavirus.

Dossier:
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (64)

Lire aussi:

Appelés pour des cris et des insultes provenant d’un appartement, les policiers découvrent une drôle de situation
Marine Le Pen dévoile le nom de son ministre de la Justice en cas de victoire en 2022
Un jeune homme tué à coups de couteau et de tesson de bouteille dans le métro de Lyon
Tags:
santé, Covid-19, vaccin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook