Santé
URL courte
Par
1125
S'abonner

Le blues de l'automne est déjà arrivé, mais il est possible de le combattre à l’aide d'un éclairage approprié et d’une ambiance de fête. Comment s’y prendre? Le psychiatre Viktor Khanykov donne ses conseils à Sputnik.

L'une des raisons d’une humeur en chute libre à l’automne est la diminution des quantités de lumière solaire. Un temps gris associé à la réduction de la durée du jour entraîne une diminution de la production d'hormones dites du bonheur, comme la sérotonine. En septembre, cela se manifeste particulièrement à l'approche de l'équinoxe d'automne, explique Viktor Khanykov.

«L'automne est la saison de la baisse de l'humeur statistique moyenne. Les stress qui n’auraient pas eu tant d’effet en été ou en hiver sont ressentis davantage, notamment en raison de la diminution de la durée du jour. Nous approchons actuellement de l'équinoxe d'automne et la réduction de la durée du jour atteint sa vitesse maximale. C'est à ce moment que les troubles dépressifs commencent à se manifester», note le médecin.

Que faire?

Il est tout à fait possible de remédier à la situation, mais il faudra prévoir des frais supplémentaires pour l’électricité.

«Si la durée du jour diminue, il ne faut pas avoir peur des factures d'électricité élevées et de créer plus de lumière. Ainsi, il existe des lampes spéciales qui augmentent progressivement leur luminosité à partir de quatre heures du matin. Au moment de votre réveil pour aller travailler, il fera dans la chambre tout aussi clair que si le soleil était au rendez-vous […]. Il est également possible de créer une ambiance de fête en suspendant des guirlandes, avant tout des guirlandes lumineuses», indique Viktor Khanykov.

S’il y a moins de soleil dans le ciel, c’est qu’il faut plus de lumière et, au lieu d’économiser, allumez les lampes, conclut-il.

Lire aussi:

Un homme «neutralisé» à Paris après avoir tenté d'attaquer des policiers au couteau
Un puissant séisme frappe la Grèce et la Turquie, plusieurs morts et plusieurs centaines de blessés - images
Mediapart parle d’attentats de «faible intensité», le Net en colère
Tags:
fête, lumière, automne, dépression
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook