Santé
URL courte
Par
43647
S'abonner

Une étude de chercheurs de l’université de l’Illinois a conclu que l'antibiotique azithromycine, utilisé pour lutter contre les aggravations du Covid-19, peut provoquer une crise cardiaque s'il est utilisé avec d'autres médicaments, notamment les antidépresseurs, les antipaludiques, les opioïdes et ceux contre la pression artérielle.

Une équipe de scientifiques de l’université de l’Illinois à Chicago souligne que les médicaments utilisés pour traiter les aggravations provoquées par le coronavirus peuvent entraîner la mort, comme elle l’indique dans son étude publiée le 15 septembre dans la revue JAMA Network Open.

Selon les résultats des chercheurs, l’antibiotique semi-synthétique à large spectre azithromycine peut entraîner une crise cardiaque s’il est pris avec d’autres médicaments.

Une conclusion faite après avoir analysé les données de plus de 44 millions de patients et comparé les résultats de groupes prenant respectivement de l’amoxicilline et de l’azithromycine.

Un effet dangereux

L’étude a montré que la prise conjointe d'azithromycine et de médicaments affectant les impulsions cardiaques augmentait de 40% l’incidence des troubles cardiaques. Les patients atteints du Covid-19 souffraient en particulier d’évanouissements, d’une accélération du rythme cardiaque, d’arythmies ventriculaires et, dans certains cas, d’un arrêt cardiaque.

Ainsi, les antidépresseurs, les antipaludiques, les opioïdes et les médicaments contre la pression artérielle sont ceux à éviter avec l’azithromycine.

Lire aussi:

Quelle forme pourrait prendre une «guerre mondiale» déclenchée par les États-Unis et la Chine?
Les vaccins à ARN messager modifient notre code génétique? La crainte des anti-vaccins passée au crible
Vêtue d’un t-shirt Charlie Hebdo, une ex-musulmane se fait poignarder en plein centre de Londres
Un policier brûlé au 2e degré dans le 94 après que des assaillants ont posé un mortier dans sa voiture - vidéo
Tags:
crise cardiaque, décès, danger, chercheurs, étude, médicaments, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook