Santé
URL courte
Par
252
S'abonner

À ce jour, plusieurs milliers de mutations du SARS-CoV-2 ont été enregistrées dans le monde, selon le Service russe des droits des consommateurs et du bien-être humain Rospotrebnadzor. 22 ont réussi à s’ancrer, dont deux sont détectées le plus fréquemment, notamment en Europe occidentale.

Rospotrebnadzor, Service russe des droits des consommateurs et du bien-être humain, a fait savoir auprès de Sputnik qu’il y a actuellement plusieurs milliers de mutations du virus SARS-CoV-2В:

«Seules quelques-unes d’entre elles ont été enregistrées et sont observées de manière stable. Actuellement, on décompte environ 22 mutations uniques».

Les spécialistes ont tenu à souligner que ces mutations étaient apparues dans la période comprise entre janvier et mars 2020. Après ces délais, le génome du virus n’a pas présenté de mutations qui se sont répandues.

Parmi ces 22 mutations, deux sont détectées dans plus de 93% des échantillons étudiés.

Importés en Russie depuis l’Europe occidentale

Les premières versions du virus avec ces mutations ont été découvertes fin janvier en Chine, puis en Australie, avant d’être détectées dans la plupart des pays de l’Europe occidentale, en Arabie saoudite, aux États-Unis, au Canada, au Mexique, au Brésil, au Maroc et au Sénégal.

Sur le territoire de la Russie, ces deux mutations sont détectées dans 99% des échantillons étudiés, précise Rospotrebnadzor. En outre, après avoir comparé les génomes du coronavirus en Russie et à ceux dans les pays étrangers, les spécialistes ont établi que des variantes de souches présentant les mutations P314L (gène ORF1b) et D614G (gène S) qui se sont répandues en Europe occidentale ont été massivement importées en Russie en mars et avril.

Développement de vaccins en Russie

Le Centre national russe de recherche en virologie et biotechnologie Vektor a lancé le 27 juillet les essais cliniques de son vaccin. Au moins 300 bénévoles âgés de 18 à 60 ans, dont 60 employés de Vektor, y ont pris part.

Parallèlement, un vaccin élaboré par le ministère russe de la Défense et le Centre de recherches en épidémiologie et microbiologie Gamaleïa a été enregistré le 11 août 2020 sous le nom de Spoutnik V. Les premiers lots seront réservés aux soignants, alors que la vaccination massive prévoit l’administration de la molécule à tous ceux qui le souhaiteront.

Lire aussi:

Deux bus attaqués par une trentaine de délinquants près de Conflans après la mort d’un homme abattu par la police
Des policiers déjouent in extremis une embuscade qui leur a été tendue à Grenoble
«Pas que ça à faire»: un policier traîné sur plusieurs mètres par un automobiliste à Agen
Tags:
Russie, Europe occidentale, Rospotrebnadzor, coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook