Santé
URL courte
Par
1104
S'abonner

Des anticorps ont été détectés dans le sang de personnes ayant été atteints de Covid-19 quatre mois après leur guérison, font savoir les médecins de l'hôpital suédois Danderyd qui ont mené des expériences chez leurs employés. Les auteurs de l'étude avouent que ces résultats ne représentent qu'un «petit morceau du puzzle».

Les anticorps contre le coronavirus peuvent demeurer dans le sang des patients qui ont été malades du Covid-19 pendant quatre mois après l’affection, selon une étude publiée ce vendredi 18 septembre par l'hôpital suédois Danderyd.

«Au printemps, un prélèvement a été effectué sur 2.149 employés de l'hôpital et chez 19 % d’entre eux des anticorps au coronavirus ont été trouvés. La deuxième phase de l'étude a été achevée et 92 % des participants à la première phase de l'étude ont soumis des échantillons. Les résultats montrent que parmi les 405 personnes dont les anticorps ont été détectés au printemps, 82 % ont été repérés quatre mois plus tard», selon un rapport de l'hôpital.

La plupart des études publiées précédemment montrent que les anticorps contre le coronavirus disparaissent dans un délai allant de 40 à 70 jours.

«Petit morceau du puzzle»

Selon l'un des auteurs du rapport, Charlotte Tolin, les résultats de l'étude ne sont qu'un «petit morceau du puzzle».

«Nous avons encore peu d'informations. Mais il faut noter que le nombre de personnes qui ont été infectées par le coronavirus est très faible, étant donné le nombre total de personnes infectées à travers le monde. Cela donne de sérieuses raisons de penser que les personnes qui souffrent de la maladie développent une forte immunité», a-t-elle déclaré à Sveriges Radio.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
Covid-19, maladies, santé
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook