Santé
URL courte
Par
0 262
S'abonner

Fissures, craquelures, hématomes et absence de progrès dans le traitement d’une mycose au niveau des ongles. Autant de signes qui doivent inciter à consulter un médecin, indique un oncologue russe. De plus, il déconseille le vernis semi-permanent qui s’applique par rayons UV.

L’état des ongles peut révéler un cancer, affirme le chirurgien oncologue Mikhaïl Miasniankine sur le plateau de la chaîne 5 de la télévision russe.

Ces tumeurs malignes sont sous-unguéales, précise-t-il. Elles se caractérisent par des fissures de toutes dimensions, de couleur marron ou noir.

Le médecin conseille également de suivre l’apparition de craquelures et d’hématomes sur les ongles. En effet, ces symptômes peuvent annoncer un cancer, assure-t-il. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de consulter un médecin le plus tôt possible et de prendre en considération toutes les métamorphoses des phalangettes, pour peu qu’elles soient visibles.

En cas de traitement long et inefficace de mycoses ou d’infections qui touchent des ongles, il faut aussi consulter un médecin au plus vite.

Nocivité des manucures Shellac

L’oncologue pointe la popularité des vernis Shellac qui s’appliquent sur les ongles à l’aide de rayons ultraviolets (UV). Son utilisation peut impacter les néoplasmes déjà existants et entraîner un cancer. Compte tenu de ces risques, le médecin propose de remplacer ce type de vernis par ceux qui s’appliquent sans UV.

Tous les symptômes cités sont associés au mélanome, souligne-t-il. Il y a également le risque de sarcomes de tissus mous et de carcinomes épidermoïdes. Cependant, les modifications des ongles n’indiquent pas toujours des tumeurs oncologiques, beaucoup étant bénignes, insiste M.Miasniankine.

 

Lire aussi:

Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Un homme «neutralisé» à Paris après avoir tenté d'attaquer des policiers au couteau
Un puissant séisme frappe la Grèce et la Turquie, plusieurs morts et plusieurs centaines de blessés - images
Attaque à Nice: un deuxième homme qui a été en contact avec le tueur placé en garde à vue
Tags:
hématomes, médecine, rayonnement ultraviolet, changements, cancer
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook