Santé
URL courte
Par
271
S'abonner

L’entreprise Inovio, qui teste son vaccin INO-4800, a annoncé que les tests de ce produit étaient partiellement suspendus et ce en raison de questions qui ont surgi à l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux. Et de souligner que cette suspension n’était pas liée à des effets secondaires.

La compagnie biotechnologique américaine Inovio a partiellement suspendu les tests de son vaccin contre le Covid-19.

Selon les données rendues publiques par l’entreprise, l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) l’a informée de l’existence d’une série de questions au sujet de la deuxième phase envisagée de tests du vaccin candidat INO-4800.

«Tant que les questions de la FDA ne sont pas satisfaites, la requête d’Inovio au sujet de tests cliniques du nouveau produit médicinal dans le cadre de la phase 2/3 est partiellement suspendue», indique la compagnie dans son communiqué.

L’entreprise travaille sur les questions du régulateur et envisage de fournir les réponses en octobre. Une fois la demande de la FDA satisfaite, elle disposera de 30 jours pour tenir la compagnie au courant de sa décision.

«Cette suspension partielle des tests n’est pas liée à l’émergence de quelconques effets secondaires lors de la première phase élargie des essais d’Inovio INO-4800 qui se poursuit», est-il indiqué.

Il a été annoncé que le vaccin INO-4800 vise la protéine épineuse du virus SARS-CoV-2 qui provoque le Covid-19.

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Le ministre français du Commerce commente l'appel d'Erdogan à boycotter les produits français
Tags:
États-Unis, Covid-19, vaccin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook