Santé
URL courte
Par
8378
S'abonner

Selon une étude américaine, les tatouages perturbent le système de sudation de la peau, ce qui nuit à la thermorégulation.

Les tatouages nuisent à la thermorégulation du corps et affectent négativement la santé. Cette conclusion a été tirée par des scientifiques américains de la Southern Methodist University, dont l'étude a été publiée dans le Journal of Applied Physiology.

Les experts ont mené une expérience à laquelle ont participé des personnes avec des tatouages de grande taille. Les volontaires portaient des combinaisons spéciales stimulant la transpiration. Pendant l’expérience, la réaction de la peau aux changements de température a été surveillée.

Il a été constaté que les zones sans tatouage présentaient une réaction normale aux combinaisons thermiques, tandis que celles encrées étaient nettement moins exposées à la transpiration. De plus, la sueur sur la peau tatouée était davantage salée.

Les scientifiques ont noté que les tatouages interfèrent avec les mécanismes de sudation de la peau, ce qui pourrait être considéré comme un «effet secondaire potentiel à long terme».

Une étude similaire

En 2017, les chercheurs de l'Alma College, une université du Michigan, aux États-Unis, ont établi que la peau encrée excrète environ 50% de moins de sueur qu’une peau qui ne l’est pas car l'encre se trouve entre 3 à 5 mm en dessous de l’épiderme, exactement au même niveau que les glandes sudoripares.

Les chercheurs ont donc pointé le danger des tatouages car la transpiration régule la température du corps et évite ainsi sa surchauffe.

Lire aussi:

Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Un homme «neutralisé» à Paris après avoir tenté d'attaquer des policiers au couteau
Un puissant séisme frappe la Grèce et la Turquie, plusieurs morts et plusieurs centaines de blessés - images
Tags:
santé, danger, tatouage
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook