Santé
URL courte
Par
113410
S'abonner

Un médecin russe a qualifié le masque mal utilisé d'objet «le plus dangereux» durant l’épidémie de coronavirus. Il a ainsi noté que ceux qui le portaient incorrectement se mettaient en danger.

L’objet «le plus dangereux» lors de l’épidémie de coronavirus est le masque utilisé de manière incorrecte, a déclaré la médecin Larisa Alekseieva au média russe Vetcherniaïa Moskva. 

Selon elle, beaucoup de personnes le portent inefficacement et utilisent le même pendant 10 ou 15 jours, voire plus.

«Quand ces gens commencent à se sentir mal à l'aise, ils attrapent simplement ce masque avec toute leur main, le plient, le rangent dans leur poche. Puis ces mêmes mains touchent leur visage. Ensuite, le masque est à nouveau mis, porté à la maison, où le virus se sent encore mieux dans la chaleur et l'humidité. C'est très dangereux», a prévenu la médecin.

Elle a en outre a précisé que cet accessoire devait être porté conformément aux prescriptions de l’agence sanitaire russe: pas plus de deux heures, puis le retirer sans se toucher le visage et, après l’utilisation, le jeter dans un sac hermétique.

La nécessité d’utiliser un antiseptique

Auparavant, la médecin avait souligné que les vêtements, les chaussures et même une hotte aspirante dans un appartement pouvaient propager le nouveau coronavirus. Elle avait donc recommandé de remplacer régulièrement les filtres de la hotte et noté l’importance de traiter à l’aide d’un antiseptique les paquets apportés par les services de livraison.

Lire aussi:

Ces pays voisins de la France où des émeutes éclatent contre le durcissement des mesures - images
Venue vider le logement de son père défunt, elle fait une découverte explosive
Trois scénarios à l'étude au sein de l'exécutif face à l'accélération de l'épidémie
Tags:
contamination, épidémie, danger, masques, Covid-19, santé
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook