Santé
URL courte
Par
11610
S'abonner

Une autre mutation du coronavirus a été enregistrée en Norvège la semaine dernière, selon un médecin de la commune de Trondheim, cité par la chaîne de télévision TV2. Son hypothèse a été confirmée par l'Institut norvégien de santé publique qui a évoqué plusieurs nouveaux sous-groupes de virus qui circulent dans le pays.

Des médecins norvégiens ont identifié dans la ville de Trondheim une nouvelle variation du coronavirus, jamais signalée avant, selon la chaîne de télévision locale TV2.

«On ne sait pas d'où vient ce virus. Jusqu'à présent, il n'y a pas eu de cas similaires en Norvège. Après avoir effectué une recherche dans les bases internationales, cette variation n’y a pas été découverte non plus», a expliqué le médecin en chef de la commune de Tove Rostad.

De ce fait, il a indiqué que la conclusion était que le virus avait muté. Les médecins ont découvert après que l’infection était plus rapide avec cette nouvelle souche. Elle est également plus contagieuse.

En outre, l'Institut norvégien de santé publique (FHI) à qui les médecins ont envoyé des échantillons a confirmé dans un communiqué ce lundi 19 octobre que l’hypothèse de la mutation du virus était correcte. L’établissement indique que les chercheurs ont trouvé plusieurs nouveaux sous-groupes du virus muté, dont l’un est lié à une explosion des infections enregistrées dans une boîte de nuit.

Des infections dans la commune

La semaine dernière, près d’un milliers de personnes à Trondheim avaient été placées en quarantaine, la plupart étaient allés à la boîte de nuit locale Little London. Les autorités affirment que la situation dans la ville est sous contrôle, indique TV2.

Depuis le début de l'épidémie en Norvège, plus de 16.000 personnes ont été infectées par le coronavirus, 278 sont décédées des suites de la maladie.

Lire aussi:

Sous-marins australiens: «D’où cette colère?», demande Zakharova à Le Drian en évoquant les Mistral
Agnès Buzyn devant la justice: «La magistrature rappelle à Emmanuel Macron qu’elle tient le manche»
«Éric Zemmour continue de me harceler», affirme la chroniqueuse Hapsatou Sy
L'Australie rompt l'accord avec la France sur les sous-marins
Tags:
Covid-19, santé, mutation, Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook