Santé
URL courte
Par
2232
S'abonner

Les masque-sceptiques sont prévenus: les conditions pour le porter à des températures inférieures à zéro sont les mêmes que par temps chauds, souligne un médecin d’Ekaterinbourg.

Le port du masque en hiver, lorsque les températures tombent en dessous de zéro, se fait selon les mêmes règles que par temps chauds, explique au média E1 le médecin d’Ekaterinbourg Alexandre Soloviev.

Selon lui, «il s’agit toujours d'une barrière [à l’infection, ndlr]. Mais par temps froids, le masque se couvrira de givre à cause de la respiration, ce qui peut être désagréable».

Or, il est déraisonnable de porter un masque en extérieur, souligne l’expert. C’est pour cela qu’il n’y a aucune différence s’il fait froid ou chaud: le masque est inutile dans la rue.

Pas dans la rue

Il importe en revanche de le porter dans des espaces fermés où des personnes sont amassées, ainsi que dans les transports publics où il est rare de constater des températures en dessous de zéro. Il faut mettre son masque en entrant dans un lieu public et non pas dans la rue, insiste-t-il.

Si le masque est devenu humide, il convient de le changer car il est difficile de respirer à travers un tissu mouillé. 

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
masques
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook