Santé
URL courte
Par
2261
S'abonner

Alors que le bourdonnement dans les oreilles ou le craquement de l'épaule sont parfois considérés comme des signes alarmants de dysfonctionnement d’un organisme, dans la plupart des cas ces sons font en effet partie intégrante de la vie quotidienne du corps humain.

Les sons que le corps humain produit sur une base régulière peuvent, certes, parfois inquiéter, pourtant en général ces bruits sont naturels et n’ont rien de préoccupant, fait savoir un récent article du Daily Mail qui se réfère à des spécialistes. Ainsi le ventre qui gargouille n’est pas forcément la manifestation d’un problème du système digestif, mais un bruit du quotidien qui se produit dans plusieurs cas.

Le gargouillement qui se fait entendre après le repas, connu médicalement sous le nom de borborygme, est tout à fait naturel, relate le média. Il est causé par le passage de nourriture, de liquide et de gaz à travers les intestins pendant le processus digestif. Mais cela n’est pas tout: des gargouillis peuvent également être entendus lorsqu’une personne a faim, car c’est ainsi que le cerveau envoie des signaux à l'estomac pour se préparer à recevoir de la nourriture.

Ainsi ce bruit peut se produire «lorsque les sucs digestifs acides -produits pour décomposer les aliments- se mélangent à l'air dans l'estomac vide», explique Colin Rees, professeur de gastro-entérologie à l’université de Newcastle, cité par le Daily Mail.

Le bourdonnement persistant dans les oreilles

Environ sept millions de personnes souffrent d’acouphène, bourdonnement consistant dans les oreilles, indique le quotidien. En général ce type de bruit, bien qu’énervant, n’est pas préoccupant, sauf s’il prend la forme d'une pulsation rythmique caractéristique d’un problème des vaisseaux sanguins. Dans ce dernier cas, le problème doit être pris plus au sérieux.

«Cela n’est pas souvent causé par un problème structurel, mais peut plutôt être comme quelque chose de statique sur une télé, il est rempli de bruit de fond créé par le cerveau», détaille le professeur Simon Lloyd, chirurgien ORL à la Manchester Royal Infirmary, cité par le Daily Mail.

Le sifflement du nez

Le sifflement du nez, quant à lui, est souvent dû à une accumulation de mucus, générée par un rhume, qui «provoque une circulation d'air anormale», explique le professeur Lloyd. Il peut également résulter d'une déchirure du septum, la partition du cartilage et de l'os qui sépare les narines, qui peut être causée par une blessure, une intervention chirurgicale, des infections ou une utilisation excessive de sprays stéroïdes.

Le genou qui craque

Le bruit de claquement ou de craquement dans l'épaule ou dans le genou lors d’une activité physique en soi n’est pas dangereux et est lié au travail des articulations, précise au le Dr Tony Kochhar, chirurgien orthopédiste à l'hôpital privé de London Bridge.

Il explique qu’il y a une lubrification naturelle autour des articulations et que les modifications de ce fluide lorsque nous nous déplaçons provoquent la formation de bulles, puis leur éclatement, qui génère un bruit de claquement ou de craquement. Et de préciser que si ce son est accompagné d’une douleur ou s’il apparaît à chaque fois qu’une personne bouge, il est alors nécessaire de consulter un médecin.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
corps humain, bruit
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook