Santé
URL courte
Par
2260
S'abonner

Après avoir reçu des demandes de tests express du Covid-19 en provenance de plusieurs pays, l’entreprise russe Rapid Bio envisage de les vendre prochainement à l’étranger. Ces tests sont capables de détecter le coronavirus en une dizaine de minutes.

Le concepteur russe de tests express de détection des anticorps contre le Covid-19 Rapid Bio compte commercialiser son produit à l’étranger, a fait savoir auprès de Sputnik le co-fondateur de l’entreprise Semion Pokatsky.

En l’espace de 10 à 15 minutes, ce test peut calculer les anticorps formés par l’organisme contre le Covid-19, indique le site du centre de recherche et développement Skolkovo. Avec une précision de 96%, il révèle la présence d'anticorps des classes IgM (phase active de la maladie) et IgG (si la personne a déjà été malade) à l’aide d’une simple goutte de sang.

«Nous recevons constamment des commandes de livraisons d’autres pays, principalement des pays de […] la CEI. Nous avons reçu trois commandes de différents pays, dont une en provenance d’Allemagne. Nous les traitons pour le moment. Nous envisageons d’entrer sur les marchés étrangers l’année prochaine», a précisé M.Pokatsky.

Rapid Bio a été fondée en 2020 et réside à la fondation Skolkovo. En février, des spécialistes de l’entreprise ont procédé au développement de ces tests. Actuellement, la production de tests atteint 50.000 par semaine.

Vaccins russes contre le coronavirus

Après le vaccin Spoutnik V, le deuxième vaccin russe anti-Covid-19 enregistré sous le nom d’EpiVacCorona est entré en production, a annoncé le 27 octobre l’agence sanitaire russe. Certains volumes de cette substance devraient déjà être produits d'ici la fin de l’année.

Le Spoutnik V, développé par le centre Gamaleïa, a été enregistré en août. Le 14 octobre, en pleine résurgence de l’épidémie, Vladimir Poutine a annoncé l'enregistrement du deuxième vaccin EpiVacCorona.

Les études pour ce dernier, avec la participation de 5.000 volontaires, prendront six mois et commenceront après la réception de la livraison du vaccin en novembre et décembre 2020.

Le Centre de recherche Tchoumakov a ensuite obtenu fin septembre un permis pour les essais cliniques de son vaccin contre le coronavirus, le troisième en Russie, auprès du ministère russe de la Santé.

Lire aussi:

Les caméras du domicile de Gérard Depardieu, mis en examen pour viols, montrent une rencontre avec une jeune actrice
Selon l’ONU, l’épidémie est un «prétexte» des États pour porter atteinte aux «droits humains»
Moscou propose à l’ambassade de France le vaccin Spoutnik V, la mission diplomatique réagit
Le seuil des 30.000 cas journaliers de Covid-19 de nouveau franchi en France
Tags:
Allemagne, Skolkovo, Russie, Covid-19, Spoutnik V, vaccin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook