Santé
URL courte
Par
3313
S'abonner

Des vitamines A, C, D, E, B2, B6 et B12, ainsi que de l'acide folique, du zinc, du sélénium et du fer. Les aliments riches en ces vitamines et minéraux permettent de renforcer le système immunitaire et de réduire le risque de contracter le nouveau coronavirus, a indiqué une nutritionniste dans une interview au journal Rossiskaïa Gazeta.

La consommation d'aliments contenant une grande quantité de vitamines et de minéraux qui renforcent le système immunitaire aide à résister au Covid-19, a déclaré Ekaterina Bourliaïeva, nutritionniste au Centre fédéral de recherche en nutrition et biotechnologie, dans une interview au journal Rossiskaïa Gazeta.

Elle a souligné l'importance des vitamines A, C, D, E, B2, B6 et B12, ainsi que de l'acide folique, du zinc, du sélénium et du fer.

Selon la nutritionniste, une carence en vitamine D peut entraîner un risque plus élevé de développer des infections respiratoires. En outre, cette vitamine soutient la production de protéines antimicrobiennes spécifiques dans l'épithélium respiratoire, ce qui réduit le risque de contracter le virus et la progression des symptômes d'infection.

La vitamine D abonde dans le foie de morue, le jaune d'œuf, le poisson et le beurre. La consommation quotidienne de 10 à 15 grammes de foie de morue peut couvrir les besoins quotidiens en vitamines A et D.

Les bienfaits des autres vitamines

Comme l’indique la nutritionniste, la vitamine E, contenue dans les noix et l'huile de tournesol, est également reconnue comme efficace pour protéger le corps humain contre les infections. Ainsi, deux cuillères à soupe de cette huile satisfont pleinement les besoins quotidiens d'une personne en cette vitamine.

La médecin a également rappelé l'importance de la vitamine C dans l'immunomodulation: elle a conseillé d'inclure dans l'alimentation des cynorrhodons, de l'argousier, du cassis, du chou, des poivrons et des agrumes.

En outre, selon elle, il est bon de manger du foie de bœuf ou de poulet, ainsi que du fromage et des noix, car ils contiennent du zinc, qui, avec le sélénium, sont des composants importants de la réponse immunitaire. Le sélénium se trouve également dans le foie et le fromage cottage.

«Une nutrition optimale est un facteur clé»

Cependant, il est difficile de «corriger» la saturation du corps en vitamines et minéraux par la seule nutrition, c'est pourquoi la nutritionniste a recommandé de penser à l'utilisation de complexes vitaminiques. En outre, elle a exhorté à surveiller l'équilibre des protéines, des graisses et des glucides.

«Une nutrition optimale est un facteur clé pour prévenir le développement et l'évolution des maladies liées à la nutrition et l’aggravation considérable du pronostic d'une personne atteinte du nouveau coronavirus», conclut auprès du journal Ekaterina Bourliaïeva.

Lire aussi:

Netanyahou accuse l'Iran de l'attaque d'un navire israélien et promet de riposter
Trump évoque «la catastrophe énergétique» aux USA et la dépendance au pétrole russe sous Biden
«J’ai déjà fait barrage, cette fois c’est fini»: la Une de Libération sur le RN indigne la majorité
Tags:
produits alimentaires, pandémie, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook