Santé
URL courte
Par
0 63
S'abonner

Une mauvaise alimentation dégrade le système immunitaire, le rendant plus vulnérable face au coronavirus, selon deux médecins russes. Qui plus est, un manque de cholestérol peut entraîner des troubles psychiques.

Une alimentation irrégulière et non équilibrée ainsi qu’une consommation abusive de «malbouffe» privent l’organisme de vitamines, de minéraux et d’acides aminés indispensables. Cela influe sur le système immunitaire et donc, rend l’organisme plus vulnérable face aux virus et infections, ont expliqué à Sputnik plusieurs médecins russes.

«Les personnes qui consomment des aliments mauvais pour la santé et de mauvaise qualité et ne mangent pas régulièrement portent un coup important à leur système immunitaire», avertit l’épidémiologiste Olga Nenastina.

Par exemple, les protéines, indispensables pour l’organisme, constituent un matériau de construction pour les cellules et les tissus et font aussi partie de la structure de ferments, d’hormones et jouent un rôle important dans la formation de la réponse immunitaire, a-t-elle précisé.

Qui plus est, les vitamines, les microéléments et les acides gras polyinsaturés peuvent être reçus avec des médicaments, les protéines et les acides aminés indispensables sont plus difficiles à recevoir, selon la spécialiste.

Le psychisme menacé

La thérapeute Elena Tikhomirova va plus loin en disant qu’un manque de cholestérol, que l’organisme reçoit avec certains aliments, peut mener à des troubles psychiques.

La personne peut devenir agressive, trop têtue, coléreuse, perdre le sens de l’humour. C’est pourquoi elle conseille de veiller à son régime alimentaire.

Les deux médecins sont en outre d’avis qu’une alimentation déséquilibrée et irrégulière augmente le risque de contracter le coronavirus.

Lire aussi:

L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Des outils d’espionnage télécoms israéliens ont été détectés dans ces quatre pays européens
Tags:
santé, malbouffe, alimentation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook