Santé
URL courte
Par
61332
S'abonner

Selon une récente étude de chercheurs de l’université de Floride, prépubliée dans le Journal of the American Board of Family Medicine, la vaccination contre la grippe peut s'avérer «protectrice» contre le Covid-19, la probabilité d’hospitalisation des personnes vaccinées pour cette maladie étant 2,44 fois plus basse que celle des non-vaccinées.

Il est 3,29 fois moins probable que les personnes qui, au cours de la dernière année, ont été vaccinées contre la grippe, soient admises en soins intensifs pour Covid-19, indique une récente étude menée par un groupe de chercheurs de l’université de Floride. Les résultats de cette étude établie sur les données de 2.005 patients âgés de plus de 18 ans ont été prépubliés dans la revue spécialisée Journal of the American Board of Family Medicine.

«Les patients positifs au Covid-19 qui n'avaient pas été vaccinés contre la grippe au cours de la dernière année avaient une probabilité d'hospitalisation 2,44 plus élevée et une probabilité d'admission en soins intensifs 3,29 supérieure par rapport à ceux qui l’avaient été», conclut l’étude.

Un moyen pour «aplatir la courbe» de la pandémie

Ainsi, les chercheurs américains suggèrent que la vaccination antigrippale est «potentiellement protectrice» contre les formes modérées comme sévères du Covid-19.

«Non seulement le fait de tout simplement encourager la vaccination contre la grippe pourrait réduire la morbidité et la mortalité dues à la grippe, mais cela peut également aider à aplatir la courbe de l'épidémie de Covid-19», est-il expliqué.

Lire aussi:

Nouvelle nuit de violences urbaines en banlieue lyonnaise, plus d’une dizaine de voitures incendiées – images
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Tags:
grippe, Covid-19, vaccination
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook