Santé
URL courte
Par
251577
S'abonner

La souche de SARS-CoV-2 découverte chez des visons au Danemark a au moins deux particularités dangereuses, selon une biologiste. Ainsi, elle se multiplie beaucoup plus rapidement et peut également être contagieuse pour les personnes qui ont déjà été infectées au coronavirus.

La biologiste de l'université américaine George-Mason, Ancha Baranova, a spécifié les conséquences que peut entraîner la mutation du coronavirus retrouvée dans l’organisme des visons. Cette découverte avait poussé les autorités danoises à ordonner l’abattage de plusieurs millions de têtes.

D’après elle, une étude scientifique consacrée à ce sujet est actuellement au stade de prépublication au Danemark. Les scientifiques ont établi que la nouvelle souche du virus découverte dans l’organisme des visons diffère de celle actuelle par quatre mutations:

«La souche avec ces mutations […] est capable de sécréter plus de virus. […] À quoi ceci peut conduire si un tel virus commence à se propager parmi les humains? Il y aura plus de super-propagateurs. Une fois contaminés par ce virus, ils [le] propageront probablement à un plus grand nombre de gens», a déclaré Mme Baranova lors d’un direct sur sa chaîne YouTube, précisant qu’il ne s’agissait que de conclusions tirées des expériences in vitro.

L’immunité non efficace?

«La pire chose» d’après elle est que les chercheurs ont découvert que dans la plupart des cas, les anticorps ne sont pas capables de neutraliser le virus muté.

«Cela veut dire que l'immunité acquise contre le virus d'origine ne protège pas contre le virus qu’ont les visons. […] Bien qu’il ne s'agisse que d'une expérience in vitro […] nous n’en connaissons pas la réponse, c'était une information tellement effrayante que les Danois y ont réagi de cette manière».

L’abattage de millions de visons au Danemark

Le 4 novembre, le Danemark avait ordonné l'élimination de tous ses visons - soit entre 15 et 17 millions de têtes - à la suite de la découverte d’une mutation du nouveau coronavirus transmissible à l'Homme, qui pourrait selon Copenhague compromettre l'efficacité d'un futur vaccin. 

Tous les visons malades ou se trouvant dans des fermes à moins de 7,8 kilomètres d’autres élevages infectés ont été abattus.

Lire aussi:

Erdogan espère que la France «se débarrassera au plus vite du danger Macron»
L’avocat de Trump présente au Sénat de Géorgie une première vidéo de «preuve» de fraude électorale
Macron annonce la création d'une plateforme de signalement des discriminations
Tags:
Danemark, mutation, vison, coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook