Santé
URL courte
Par
51810
S'abonner

Le cocktail d'anticorps Regeneron a été autorisé en urgence aux États-Unis le 21 novembre. Il avait été administré début octobre à Donald Trump alors qu’il avait été hospitalisé contaminé par le Covid-19.

L’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) a émis une autorisation d'utilisation d'urgence (EUA) pour le cocktail d’anticoprs qui avait été administré au Président sortant Donald Trump alors qu’il était contaminé par le Covid-19.

Ce cocktail de deux anticorps, le casirivimab et l’imdevimab, qui a été mis au point par l'entreprise Regeneron a pour action de réduire la charge virale. Il est ainsi autorisé à être utilisé pour le traitement de forme légère à modérée du Covid-19 chez les adultes et les adolescents à partir de 12 ans, ainsi que chez les patients de plus de 65 ans et ceux qui souffrent de maladies chroniques.

«Les anticorps monoclonaux sont des protéines fabriquées en laboratoire qui imitent la capacité du système immunitaire à combattre des agents pathogènes nocifs tels que les virus. Casirivimab et imdevimab sont […] conçus pour bloquer la fixation et l'entrée du virus dans les cellules humaines», explique la FDA.

Cependant, l’agence met en garde contre l’administration du médicament aux patients hospitalisés, surtout sous oxygénothérapie.

L’autorisation d'utilisation d'urgence

Une EUA représente une barrière réglementaire inférieure à l'approbation complète par la FDA et permet d'utiliser un médicament dans des circonstances particulières avant que toutes les preuves soient disponibles.

«Lorsqu'ils sont utilisés pour traiter le Covid-19 chez la population autorisée, les avantages connus et potentiels de ces anticorps l'emportent sur les risques connus et potentiels», indique la FDA.

Testé positif en octobre

Donald Trump avait annoncé début octobre avoir été testé positif au coronavirus, tout comme sa femme Melania. Il avait été hospitalisé pendant plusieurs jours et avait reçu comme traitement le cocktail à base des deux anticorps. Barron Trump, 14 ans, l'un des fils du Président américain, a aussi été testé positif au coronavirus sans présenter de symptômes.

Donald Trump Jr. a été testé positif au Covid-19 sans présenter de symptômes, a fait savoir son porte-parole le 20 novembre.

Lire aussi:

Vladimir Poutine explique pourquoi il n'a pas félicité Joe Biden
Tollé en Algérie après des propos de Macron, la France accusée d’«ingérence»
«Ces personnes pauvres»: un réalisateur critique l’appartement d’un acteur en pensant que son micro est éteint – vidéo
Tags:
autorisation, anticorps, Covid-19, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook