Santé
URL courte
Par
733
S'abonner

Le vaccin contre le Covid-19 développé par le laboratoire britannique AstraZeneca est efficace à 70%, selon un communiqué publié lundi. L'un des responsables des tests pour l'Université d'Oxford explique ce chiffre par la méthode de comptage. Selon lui, «si on ne compte que les hospitalisations, alors on aurait un taux d’efficacité plus élevé».

Le taux d'efficacité du vaccin contre le Covid-19 du groupe pharmaceutique britannique AstraZeneca, qui est inférieur à celui montré par les candidats vaccins produits par Pfizer/BioNTech, Moderna et le centre Gamaleïa, s’explique par la méthode de comptage, a déclaré le professeur Andrew Pollard, l'un des responsables des tests pour l'Université d'Oxford.

«Il est très important de comprendre que tout le monde compte. La façon dont le Covid est compté diffère selon les protocoles. Si on ne compte que les hospitalisations, alors on aurait un taux d’efficacité plus élevé. Nous avons pris en compte les cas avec une évolution bénigne de la maladie, quand il est difficile de se protéger», a-t-il expliqué lors d'une conférence de presse en ligne.

L'efficacité monte à 90% pour un échantillon de personnes qui ont reçu une demi-dose puis une dose un mois plus tard. Mais elle descend à 62% pour un autre groupe qui a reçu deux doses à un mois d'écart.

«En donnant une première dose plus petite le système immunitaire répond mieux. Ce que nous ne savons pas est si c'est lié à la qualité ou à la quantité. Il y a davantage de travail à faire là-dessus», ce qui devrait prendre quelques semaines, a-t-il dit.

Andrew Pollard a précisé que le sous-groupe sur lequel l’efficacité était de 90% comptait plus de 3.000 personnes.

Moins efficace que les autres?

Après Pfizer/BioNTech, Moderna et le centre Gamaleïa, AstraZeneca a annoncé une efficacité de l’ordre de 70% pour son vaccin anti-Covid-19.

Le 9 novembre, Pfizer a annoncé que son vaccin était efficace à plus de 90%. Moderna a indiqué le 16 novembre que le sien atteignait les 94,5%. Les deux reposent sur la même technologie innovante d’ARN messager.

De son côté, le vaccin russe Spoutnik V a démontré le 11 novembre une efficacité de 92% au cours de la troisième phase des essais cliniques. Il utilise des adénovirus humains comme vecteurs pour introduire une protéine du coronavirus dans une cellule humaine.

Lire aussi:

«Incroyable» scène de tirs «dans tous les sens» au sein d’une cité de Carpentras
Une mosquée du Val-d’Oise fermée pour radicalisme, le maire «dénonce l’incompétence du gouvernement»
Des prédateurs jusque-là inconnus découverts au large de l’Australie
Tags:
efficacité, Covid-19, vaccin, Oxford, AstraZeneca
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook