Santé
URL courte
Par
EpiVacCorona, deuxième vaccin russe contre le Covid-19 (15)
6364
S'abonner

Alors qu’une deuxième vague de la pandémie de Covid-19 déferle sur le monde et que la course aux vaccins continue, l’agence sanitaire russe met en avant la simplicité du transport et du stockage d’EpiVacCorona.

Le vaccin EpiVacCorona contre le Covid-19 se prête facilement au stockage et au transport, a appris Sputnik auprès du service de presse de l’agence sanitaire russe Rospotrebnadzor.

«Le vaccin EpiVacCorona se distingue par des conditions simples de stockage et de transport, à une température de 2 à 8°C», indique le communiqué.

En outre, le vaccin bénéficie d’une stabilité assez élevée et la plage des températures optimales pour le stockage et le transport correspond à celle qui est recommandée pour les produits pharmaceutiques lyophilisés.

Les candidats

Ayfer Ali, spécialiste de la recherche pharmaceutique à la Warwick Business School, avait précédemment vanté le vaccin d’AstraZeneca, dont l'efficacité a été annoncée lundi et l’avantage consiste en sa large accessibilité au public grâce à la simplicité des conditions de stockage et de transport.

Le vaccin de Pfizer et BioNtech appartient pour sa part à une classe de vaccins qui doivent être transportés à des températures inférieures à -70ºC, ce qui risque de présenter un obstacle même dans les hôpitaux les plus sophistiqués.

Le taux d’efficacité du vaccin d’AstraZeneca a été établi à 70%, soit inférieur à celui des trois autres candidats: celui du fabricant américain Pfizer, du Spoutnik V russe et du vaccin produit par un autre américain, Moderna. Le 9 novembre, Pfizer a annoncé que son vaccin était efficace à plus de 90%, Moderna a fait savoir le 16 novembre que le sien atteignait les 94,5%, tandis que le vaccin russe Spoutnik V a démontré le 11 novembre une efficacité de 92% au cours de la troisième phase des essais cliniques.

Dossier:
EpiVacCorona, deuxième vaccin russe contre le Covid-19 (15)

Lire aussi:

Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
«Détruire le pays pour une maladie avec une mortalité aussi faible relève du pétage de plombs» - vidéo
Ce lapsus de Marion Maréchal sur ses ambitions présidentielles – vidéo
Tags:
Rospotrebnadzor, vaccin, Pfizer, EpiVacCorona (vaccin), Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook