Santé
URL courte
Par
0 102
S'abonner

Des facteurs génétiques pourraient expliquer l’apparition de formes sévères du Covid-19 chez certains individus, rapporte une étude. Deux protéines codées par notre génome sont en cause.

Des chercheurs américains ont découvert des facteurs de risque génétiques qui rendent les individus plus ou moins sensibles aux formes graves du Covid-19, rapporte le Beth Israel Deaconess Medical Center de Boston dans un communiqué.

Une étude, publiée dans la revue New England Journal of Medicine, pourrait aider à comprendre pourquoi certaines personnes n’éprouvent que des symptômes légers ou inexistants tandis que d'autres tombent gravement malades, après une infection au Covid-19.

Les scientifiques ont mené leur étude en analysant les génomes de 4.856 patients atteints du Covid-19, en Chine, en Europe et aux États-Unis. Ils ont trouvé des variations dans deux régions du génome qui détermineraient la gravité de la maladie. Ils ont ensuite tenté d’identifier quelles protéines étaient codées par ces régions.

Deux protéines en cause

Les chercheurs ont découvert que l’une des deux régions du génome en cause était associée à la protéine CD209, par laquelle le coronavirus infecte les cellules humaines.

La deuxième région du génome identifiée par les scientifiques est associée à la protéine CXCL16, encore mal comprise, mais qui semble jouer un rôle en attirant les cellules immunitaires (lymphocytes) vers les sites d'infection.

«Les scientifiques trouvent de plus en plus de "points chauds" génomiques associés au COVID-19, mais on ne sait pas comment ils affectent les mécanismes de la maladie eux-mêmes. […] Nos travaux identifient les protéines du corps humain sur lesquelles s'accrochent le SRAS-CoV-2 et d'autres coronavirus», explique Robert E.Gerszten, co-auteur de l’étude, dans le communiqué.

Les chercheurs précisent également que ces variations génétiques et ces protéines peuvent différer d'une ethnie à l'autre. Ils espèrent que leurs travaux aideront à améliorer les interventions thérapeutiques auprès des patients atteints de formes sévères du Covid-19.

Lire aussi:

Le Hamas lance un nouveau barrage de roquettes vers Israël
Moscou exige qu’Israël cesse «immédiatement et entièrement» sa politique de colonisation
Le nombre journalier de cas de Covid-19 remonte au-dessus des 21.000 en France
Tags:
génome, protéines, Covid-19, génétique, gènes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook