Santé
URL courte
Par
12934
S'abonner

Le nombre de nouveaux cas journaliers ce mardi 1er décembre repart à la hausse en France et double par rapport à lundi, selon Santé publique France, mais pour le troisième jour consécutif le total des nouvelles contaminations ne dépasse pas 10.000 en l’espace de 24 heures, ce qui est une première depuis la mi-septembre.

Malgré le fait que le nombre de nouveaux cas de contamination au coronavirus ait doublé par rapport à lundi pour s’établir à 8.083, il s’agit du troisième jour consécutif, une première depuis la mi-septembre, que ce chiffre ne dépasse pas 10.000 sur 24 heures, fait savoir Santé publique France.

Le nombre de patients hospitalisés en France pour une infection liée au Covid-19 est repassé ce mardi sous le seuil des 28.000, pour la première fois depuis le 4 novembre, et s’établit à 27.639.

Dans les services de réanimation, où la baisse est continue depuis la mi-novembre, le nombre de patients traités s'élève à 3.605, soit 146 lits occupés de moins que lundi.

En outre, 775 nouveaux décès ont été enregistrés en 24 heures, dont 365 en milieu hospitalier et 410 dans les EHPAD.

Depuis le début de l'épidémie, la France a enregistré 2.230.571 cas confirmés et 53.506 décès.

Vers le déconfinement?

Les prochaines étapes de l'allègement du confinement sont planifiées pour les 15 décembre et 29 janvier. Cette baisse intervient dans le contexte d’une levée progressive du confinement, qui est envisagée pour la première date et l'ouverture des lycées est prévue pour la seconde, à condition que le nombre de contaminations redescende à un seuil satisfaisant.

Lire aussi:

La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Manif pro-Palestine interdite: le conflit israélo-palestinien s’invite aux présidentielles françaises de 2022
Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
La police militaire russe arrête un convoi de blindés US dans le nord-est de la Syrie
Tags:
France, santé, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook