Santé
URL courte
Par
3569
S'abonner

Bien que le vieillissement soit un processus naturel impossible à éviter, il existe des aliments qui l’accélèrent, indique un expert russe qui rappelle les bienfaits des fruits et des légumes, mais aussi du hareng, à consommer toutefois sans sel.

Le médecin en chef d’un hôpital de Moscou et présentateur de télévision Alexandre Miasnikov a énuméré sur la chaîne Rossiya 1 les aliments qui accélèrent le vieillissement.

Ainsi, le régime alimentaire de base devrait inclure principalement des fruits et des légumes, de la viande bouillie, du poisson et des produits laitiers fermentés. Dans le même temps, il est permis de temps en temps de craquer pour quelque chose de «mauvais» pour la santé, assure-t-il.

À titre d'exemple, il cite le hareng qui est extrêmement bon pour la santé, mais étant donné que le poisson est surtout préparé avec du sel, ce dernier est présent en quantités trop importantes. Ainsi, un seul morceau de hareng peut contenir la norme quotidienne de sodium.

«Ce ne sont pas les bienfaits du hareng qui sont équilibrées par ses méfaits, mais ces derniers qui sont équilibrés par les acides gras mono-insaturés bons pour la santé qu’il contient», note Alexandre Miasnikov.

Il souligne que tous les aliments qui contiennent des quantités excessives de sucre, de sel et de «mauvaises graisses» accélèrent le vieillissement. En outre, les excès alimentaires tout comme les excès de calories affectent le corps de la même manière.

En outre, parmi ce qui accélère le vieillissement, le médecin cite la viande trop cuite ou carbonisée et la charcuterie.

Viande rouge et transformée

Les produits carnés transformés ont été reconnus en 2015 comme pouvant déclencher un cancer.

«La viande transformée a été classée comme cancérogène pour l’homme», indique un communiqué de presse du Centre international de recherche sur le cancer (CICR) publié sur le site de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

En outre, le document qualifie de «probablement cancérogène pour l'homme» la consommation de viande rouge. Selon les experts cités par l’OMS, «chaque portion de 50 grammes de viande transformée consommée quotidiennement accroît le risque de cancer colorectal de 18%».

Lire aussi:

«Vivre le naufrage»: Michel Onfray prédit le déclin de la société française
«Je commence à vraiment comprendre les Français»: agacé, Laurent Delahousse recadre Schiappa et Faure - vidéo
Des bandes de banlieue profitent de soirées «Projet X» à Paris pour tabasser et racketter les fêtards – vidéo choc
Tags:
médecine, conseils, alimentation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook