Santé
URL courte
Par
EpiVacCorona, deuxième vaccin russe contre le Covid-19 (20)
2180
S'abonner

Des documents sur l’EpiVacCorona, autre vaccin russe contre le Covid-19, ont été envoyés à l’OMS, informe la directrice de l’agence sanitaire russe.

La Russie a envoyé ce mardi 8 décembre les documents concernant le vaccin contre le Covid-19 EpiVacCorona à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a fait savoir Anna Popova, directrice de l’agence sanitaire russe (Rospotrebnadzor).

«Le 8 décembre, des documents ont été envoyés à l’Organisation mondiale de la santé pour un autre vaccin russe, EpiVacCorona, et nous attendons la décision», a-t-elle déclaré lors d’une conférence sur la lutte contre le nouveau coronavirus et d’autres maladies infectieuses.

Le centre Vektor a obtenu l’autorisation du ministère russe de la Santé de lancer les premiers essais cliniques du vaccin EpiVacCorona le 24 juillet. Au moins 300 volontaires âgés de 18 à 60 ans, dont 60 employés du centre, ont participé aux expérimentations lancées le 27 juillet et terminées le 30 septembre.

Vaccins russes contre le Covid-19

Alors que la Russie a élaboré le premier vaccin au monde contre le Covid-19, baptisé Spoutnik V, elle continue à travailler sur d’autres.

EpiVacCorona, conçu par le Centre de virologie et de biotechnologie Vektor de Novossibirsk, a été homologué en octobre. Selon la directrice de Rospotrebnadzor, Vektor travaille sur trois autres vaccins anti-Covid.

Anna Popova avait auparavant mentionné qu’au moins 10 vaccins contre le coronavirus étaient en cours de développement au sein des centres scientifiques en Russie, y compris un vaccin combiné contre la grippe et le coronavirus, basé sur le virus de la rougeole.

Dossier:
EpiVacCorona, deuxième vaccin russe contre le Covid-19 (20)

Lire aussi:

Un bus de la RATP aspergé d’essence et incendié dans les Yvelines – vidéo
Premières images de l’hélicoptère Ingenuity sur Mars
Un sénateur russe conseille à Boris Johnson «d’économiser» sur l’envoi de navires de guerre en mer Noire
Tags:
OMS, Russie, vaccin, EpiVacCorona, vaccin du centre russe Vektor
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook