Santé
URL courte
Par
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (221)
15426
S'abonner

Alors qu'Haberturk a diffusé ce mercredi les propos du ministre turc de la Santé faisant savoir que son pays ne souhaitait pas commander le Spoutnik V, le porte-parole de Vladimir Poutine a estimé que le vaccin russe avait démontré son efficacité. Plus tard, le ministère a confirmé à Sputnik que la Turquie n'avait pas renoncé à ce vaccin.

L'article a été modifié suite à l'apparition de nouvelles informations.

Les résultats des tests du vaccin russe Sputnik V contre le coronavirus démontrent son efficacité et sa fiabilité, a déclaré à Sputnik le porte-parole de la présidence russe Dmitri Peskov alors que la Turquie a refusé d’en acheter, à en juger par la déclaration du ministre de la Santé du pays diffusé par Habrturk ce 9 décembre.

«Nous pouvons le dire sans équivoque: les résultats des tests et des essais montrent qu'il s'agit d'un vaccin très efficace et fiable, qui peut jouer et, certainement, jouera un rôle très important dans la lutte contre la pandémie», a-t-il répondu à la question de savoir si le vaccin — le premier homologué en Russie — répondait à toutes les normes et s'il restait des questions sur son efficacité.

Refus annoncé, puis infirmé 

Plus tôt, le ministre turc de la Santé avait déclaré qu’Ankara n’achèterait pas le vaccin russe car il ne se conforme pas aux bonnes pratiques de laboratoire. Ses propos ont été retransmis par Haberturk. Or, plus tard dans la journée il a fait savoir devant les journalistes que les tests toxicologiques du vaccin russe se poursuivaient.

«En ce qui concerne le vaccin russe, comme vous le savez, il doit passer un test toxicologique approprié en laboratoire. Nous entamons ce travail dans notre pays. Si tout se passe avec succès, il n’y aura pas de problème», avait-il déclaré aux journalistes.

Le ministère de la Santé a officiellement confirmé à Sputnik qu'aucun refus du vaccin russe n'avait été formulé.

«Des malentendus arrivent. Concernant le vaccin russe, prenez en considération la dernière déclaration du ministre», a déclaré le service de presse du ministère.

Spoutnik V

Premier vaccin anti-Covid-19 homologué, Spoutnik V a été élaboré conjointement par le Centre d’épidémiologie et de microbiologie Gamaleïa et le Fonds russe des investissements directs (RFPI). Il est basé sur deux vecteurs d’adénovirus humains.

Enregistré après avoir passé avec succès deux étapes de tests sur des volontaires âgés de 18 à 60 ans qui ont, comme l’ont démontré les résultats, développé une bonne réponse immunitaire au SARS-CoV-2,Spoutnik V passe actuellement la troisième phase des essais cliniques auprès de 40.000 personnes.

Selon les résultats de la deuxième analyse intermédiaire des données obtenues, le vaccin est efficace à 95%. Les essais se déroulent dans plusieurs pays, dont la Corée du Sud et les Émirats arabes unis.

Dossier:
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (221)

Lire aussi:

Le chef du Conseil scientifique prévient du risque d'une situation extrêmement difficile dès la mi-mars en France
La France recense le plus grand nombre journalier d’admissions en réanimation depuis début novembre
Une voiture de police percute une foule de spectateurs à un rodéo nocturne et roule sur une personne - vidéos
Tags:
Turquie, Spoutnik V (vaccin contre le Covid-19)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook