Santé
URL courte
Par
3390
S'abonner

Deux semaines après la visite d’une délégation scientifique française à Moscou portant sur l’évaluation du Spoutnik V, la chef de la mission Marie-Paule Kieny a déclaré au Point que le vaccin russe valait la peine d'être considéré.

Pour Marie-Paule Kieny, présidente du Comité scientifique sur les vaccins Covid-19 auprès du gouvernement français récemment interrogée par Le Point, le Spoutnik V ne doit pas être perdu de vue. Fin novembre, elle s’est rendue à Moscou en tant que chef de la mission française pour évaluer le vaccin russe mis au point par le Centre d’épidémiologie et de microbiologie Gamaleïa conjointement avec le Fonds russe d’investissements directs (RFPI).

«Le vaccin Spoutnik V vaut la peine d'être considéré dans la course internationale», affirme-t-elle, citée par le média. Et d’expliquer au journaliste que, comme dans le cas des vaccins développés par AstraZeneca ou Pfizer, la technologie du produit russe «repose sur deux vecteurs viraux».

Des discussions «très ouvertes»

Selon Mme Kieny, les données détaillées que la délégation française a consultées «semblent correspondre aux chiffres avancés dans les communiqués de presse» du Spoutnik V.

«Nous avons pu consulter une grande quantité d'informations précises, sous accord de confidentialité, ce qui est d'ailleurs normal dans un marché aussi concurrentiel», explique-t-elle au journaliste du Point.

De plus, la mission française a «échangé longuement et en direct» avec des concepteurs du Spoutnik V, détaille la spécialiste, qualifiant les discussions qui ont eu lieu de «très ouvertes».

Disponibilité sur le marché européen

D'après Mme Kieny, la priorité de la Russie est de fournir le nombre de doses nécessaire pour vacciner sa propre population. Ainsi, «il est difficile d'imaginer» pour l’instant que Spoutnik V soit disponible en 2021 sur le marché européen, «sans aucun doute intéressant pour les autorités russes».

Elle fait d’ailleurs savoir qu’une partie des échanges a porté sur les étapes «indispensables à franchir avant de déposer un dossier devant l'Agence européenne du médicament (AEM)».

L’efficacité du Spoutnik V

Le vaccin contre le Covid-19, Spoutnik V, a été enregistré en Russie le 11 août. Il passe actuellement des essais cliniques post-homologation. La deuxième analyse préliminaire des résultats des essais cliniques a montré que le vaccin était efficace à 91,4% au 28e jour et à 95% au 42e jour après injection de la première dose.

Le Spoutnik V a été créé à partir de deux vecteurs d’adénovirus humains. Cette plateforme est connue pour son efficacité, son innocuité et l’absence d’effets indésirables à long terme.

Lire aussi:

Une école de police visée par des cocktails Molotov dans le Nord
Un policier a mortellement neutralisé un automobiliste à Marseille
«Une menace pour la démocratie»: Emmanuel Macron s’insurge contre les anti-pass sanitaire
Tags:
Spoutnik V, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook