Santé
URL courte
Par
3425
S'abonner

La contamination par le coronavirus SRAS-CoV-2 pourrait entraîner chez certains patients une inflammation purulente du globe oculaire, selon une étude de chercheurs de l’université Hofstra aux États-Unis.

Des chercheurs américains soupçonnent le nouveau coronavirus d’être capable de déclencher une infection rare entraînant une perte de vision, relate la revue en ligne Knowridge Science Report.

Des spécialistes de l’université Hofstra, dans l’État de New York, se sont penchés sur trois patients souffrant du Covid et qui avaient en plus développé une kératite, soit l’inflammation de la cornée. Cette dernière a ensuite entraîné chez eux une endophtalmie, l’inflammation purulente des membranes internes du globe oculaire.

Des précisions sont nécessaires

Sur ces trois patients, l’un est mort des suites du Covid, un autre a dû se faire enlever un œil et le troisième a fini par devenir aveugle. Les chercheurs soulignent que trois cas d’endophtalmie survenus en si peu de temps sont un évènement extrêmement rare, ce qui nécessite une nouvelle étude pour établir un possible lien avec le nouveau coronavirus.

Dans le même temps, il est très rare que la kératite se transforme en endophtalmie, indiquent les scientifiques. Une autre étude ne constate que 27 cas d’une telle conséquence de la kératite enregistrés en 15 ans.

Lire aussi:

«C'est de la…»: le chef sortant du Pentagone se lâche en parlant du chasseur F-35
François Bayrou amené à se justifier sur une photo de lui sans masque dans un aéroport apparue sur les réseaux
Un ado plongé dans le coma après avoir été tabassé par une bande qu’il assure ne pas connaître à Paris
Tags:
étude, États-Unis, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook