Santé
URL courte
Par
223
S'abonner

Aucune des mutations du coronavirus qui ont eu lieu jusqu’à présent n’est capable d’influer sur la pandémie au point de pouvoir la modifier, a estimé la représentante de l’OMS en Russie, Melita Vujnovic.

Une nouvelle mutation du coronavirus ne changera pas la pandémie, a déclaré la représentante de l’OMS en Russie, Melita Vujnovic.

«Au jour d’aujourd’hui, nous ne voyons pas une situation où le virus aurait tellement muté qu'il changerait de comportement et irait même jusqu’à modifier la pandémie», a-t-elle déclaré à l’antenne de la chaîne de télévision Rossiya 24.

Elle a ajouté que «les mutations du virus [étaient] un développement normal».

«Chaque virus change tout au long de sa vie et de son évolution. Il est important de comprendre que ce n’est pas n'importe quelle modification du génome du virus qui engendre un changement de comportement», a-t-elle expliqué.

Melita Vujnovic a précisé que de nombreuses variantes du virus avaient été découvertes, mais qu'il n'y avait pas de changement important dans sa létalité ou son infectivité. Selon elle, l'OMS surveille avec attention le comportement du coronavirus et partage les données recueillies.

L’efficacité des vaccins en question

À la question de savoir si les vaccins contre le Covid-19 seraient efficaces contre les nouvelles mutations du virus, elle a répondu par l’affirmative. Toutefois, elle a expliqué qu’en cas de changement qui nécessiterait l'adaptation du vaccin ou l’élaboration d’un nouveau, il serait facile de le produire.

«Le vaccin possède un vecteur, une technologie de base et un antigène supplémentaire. Ainsi, il ne sera pas difficile de changer l'antigène si nous avons un bon vaccin qui est efficace», a conclu la représentante de l’OMS en Russie.

Lire aussi:

Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
La police militaire russe arrête un convoi de blindés US dans le nord-est de la Syrie
Erdogan veut donner «une leçon forte et dissuasive» à Israël
Tags:
épidémie, OMS, santé, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook