Santé
URL courte
Par
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (222)
2320
S'abonner

Le vaccin Spoutnik V, le premier au monde à avoir été homologué, vient d’être officiellement enregistré en Argentine, pays qui a précédemment signé avec la Russie un contrat portant sur la livraison de 10 millions de doses.

L'Argentine a officiellement enregistré le vaccin russe Spoutnik V sur son territoire sur la base des résultats de son étude en Russie, fait savoir le Fonds russe d'investissements directs (RFPI).

«Le Fonds annonce l'enregistrement du vaccin russe contre le coronavirus Spoutnik V par l’Administration nationale des médicaments, des aliments et des technologies médicales (ANMAT). L'Argentine est le premier pays d'Amérique latine à enregistrer officiellement le vaccin Spoutnik V sur son territoire.»

L'enregistrement a été effectué dans le cadre d’une procédure autorisation d'utilisation d'urgence.

Livraison de 10 millions de doses

Le vaccin a été approuvé par le régulateur ANMAT sans études cliniques supplémentaires en Argentine, sur la base des résultats de la phase 3 des études cliniques en Russie.

Le RFPI et le gouvernement argentin ont signé le 10 décembre un contrat prévoyant la livraison de 10 millions de doses de Spoutnik V. Les représentants de l'ANMAT ont inspecté plusieurs sites de production du vaccin qui approvisionneront l'Argentine.

Le Fonds russe d'investissements directs (RFPI) a prêté son concours au Centre de microbiologie Gamaleïa dans la mise au point du vaccin russe Spoutnik V.

Dossier:
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (222)

Lire aussi:

Moscou réagit aux accusations concernant une cyberattaque contre un pipeline US
Le Hamas lance un nouveau barrage de roquettes vers Israël
En continu: tous les vols vers Tel-Aviv détournés en raison des tirs de roquettes depuis Gaza
Moscou exige qu’Israël cesse «immédiatement et entièrement» sa politique de colonisation
Tags:
Argentine, Russie, Covid-19, Spoutnik V
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook