Santé
URL courte
Par
12225
S'abonner

Ugur Sahin, PDG de BioNtech, a parlé de la nouvelle «normalité» lors d’une conférence de presse, expliquant que le nouveau coronavirus ne disparaîtrait pas au cours des dix prochaines années, rapporte le Business Insider.

Alors que le monde est confronté à la pandémie de Covid-19 et à l'apparition de nouvelles souches potentiellement plus transmissibles, le directeur général de BioNTech, Ugur Sahin, met en avant son opinion que le virus ne va pas disparaître au cours de la prochaine décennie.

«Nous avons besoin d'une nouvelle définition de la normalité. Le virus restera avec nous pendant les dix prochaines années», a-t-il avancé durant une conférence de presse virtuelle.

Le vaccin Pfizer-BioNTech contre la nouvelle souche

M.Sahin a également supposé que le vaccin contre le Covid-19, développé par BioNTech et son partenaire, le géant américain Pfizer, pouvait être adapté à la nouvelle souche britannique en six semaines environ.

«La beauté de la technologie de l’ARN messager réside dans le fait que nous pouvons développer immédiatement un vaccin qui imite complètement cette nouvelle mutation. Nous pourrions donc créer un nouveau vaccin techniquement en six semaines», affirme le PDG de BioNTech, cité par le Business Insider.

Auparavant, le laboratoire Pfizer avait annoncé que son vaccin était efficace à 95%. Interrogé sur RTL, le docteur Gaël Durel, président de l’Association nationale des médecins coordonnateurs en ehpad, a pourtant indiqué que le résultat serait «un peu moindre, à environ 80%» chez les personnes âgées de plus de 85 ans.

Lire aussi:

Israël fait face au rythme le plus élevé de roquettes jamais tirées vers son territoire, selon l'armée
Pour BHL, «la France doit se tenir aux côtés d’Israël» dans le conflit entre celui-ci et le Hamas
En continu: Gaza annonce avoir subi l'attaque la plus meurtrière depuis la reprise du conflit
Ce qu’il s'est vraiment passé à Nice où une explosion a eu lieu près du Palais des congrès
Tags:
Covid-19, vaccin, Comirnaty, vaccin de Pfizer/BioNTech
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook