Santé
URL courte
Par
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (222)
4381
S'abonner

Le chef de la diplomatie hongroise, Peter Szijjarto, a annoncé ce lundi 28 décembre que la Hongrie avait reçu six mille doses du premier vaccin anti-Covid mis au point au monde, Spoutnik V, dont l’efficacité est évaluée à 91,4%.

La Hongrie a reçu 6.000 doses de vaccin russe Spoutnik V contre le Covid-19, a annoncé ce lundi 28 décembre le ministre hongrois des Affaires étrangères, Peter Szijjerto.

«La coopération entre la Russie et la Hongrie se poursuivra conformément à notre accord. Six mille doses de vaccin russe viennent d'arriver en Hongrie», a écrit M.Szijjarto sur son compte Facebook, ajoutant que les experts hongrois continuaient d’étudier le produit pour décider de son utilisation en Hongrie.

Le ministre hongrois des Affaires étrangères a souligné que la troisième phase des essais cliniques du vaccin Spoutnik V avait permis d’évaluer son efficacité à 91,4%.

Premier pays de l’UE

Les autorités hongroises avaient précédemment fait connaître leur volonté d'acheter ce vaccin russe. Début décembre, une délégation hongroise s’est rendue en Russie pour se familiariser avec la production de Spoutnik V, homologué en Russie le 11 août, ainsi qu’avec les résultats de ses essais cliniques.

Le chef de la diplomatie hongroise, Peter Szijjarto, a annoncé le 27 novembre que la Hongrie recevrait de petits lots de vaccin Spoutnik V en décembre et de plus importants en janvier 2021. La Hongrie est ainsi le premier pays de l’UE à en recevoir.

Dossier:
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (222)

Lire aussi:

Le MoDem lâche LREM, l'Assemblée rejette le pass sanitaire
«Un gentil garçon»: la mère du tueur présumé du policier à Avignon s’en prend aux autorités
Tribune de militaires: le chef d'état-major invite les signataires à quitter l'armée
Covid et accident de laboratoire, ces «complotistes» qui avaient vu juste
Tags:
Hongrie, Spoutnik V, vaccin, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook