Santé
URL courte
Par
11978
S'abonner

Ce n’est que le changement de mode de vie qui peut aider à arrêter de fumer, estime un narcologue russe, directeur de l’Institut national de la santé narcologique dans une interview à RT, soulignant que les cigarettes électroniques, d’après lui, n’aident pas à perdre le réflexe oral lié à la consommation de tabac.

Pour arrêter de fumer, il faut qu’une personne change de mode de vie et ses moyens de communiquer avec le monde, selon un narcologue russe Oleg Zykov, directeur de l’Institut national de la santé narcologique, qui l’a expliqué dans une interview à la chaîne RT.

Il a souligné que le tabagisme n'était pas différent de toute autre dépendance. Le problème réside exactement dans le mode de vie que mène l'Homme et qui le pousse à cette mauvaise habitude. Pour lui, cela concerne aussi les gens dépendant à la nicotine. Selon lui, il faut analyser si le désir de fumer est lié à un besoin physiologique ou à un comportement social.

«Ces liens doivent être rompus. Avant tout, il faut renoncer à la situation qui vous amène à consommer de la nicotine», a expliqué le médecin.

Ce n'est que ce processus conscient qui aidera la personne à ne pas fumer, estime-t-il.

Et la cigarette électronique?

En outre, Oleg Zykov a noté qu'il n’était pas contre l’utilisation de patchs à la nicotine par ceux qui tentent d’arrêter de fumer, mais qu’il s'opposait à la cigarette électronique. Selon lui, en utilisant la cigarette électronique le fumeur conserve le réflexe oral lié à la consommation de tabac.

Lire aussi:

«Vivre le naufrage»: Michel Onfray prédit le déclin de la société française
«Je commence à vraiment comprendre les Français»: agacé, Laurent Delahousse recadre Schiappa et Faure - vidéo
Des bandes de banlieue profitent de soirées «Projet X» à Paris pour tabasser et racketter les fêtards – vidéo choc
Tags:
fumer, tabagisme, cigarette
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook