Santé
URL courte
Par
1106
S'abonner

Les maladies associées à la perte de sang comme les hémorroïdes, les cancers, la gastrite et différentes pathologies gastro-intestinales peuvent conduire à un manque de fer chez l’Homme, a déclaré un médecin russe. Diverses pratiques alimentaires, dont le véganisme, peuvent également y contribuer.

Différentes pathologies peuvent entraîner une carence en fer, a déclaré un médecin russe à la station de radio Govorit Moskva.

Un taux de fer bas peut indiquer des hémorroïdes ou d’autres maladies associées à des pertes régulières de sang.

«Toute érosion est sans doute une perte de sang. Même si l’individu perd une goutte de sang chaque jour en raison de cette érosion, il présentera une carence en fer avec le temps», a déclaré Sergueï Zakharov.

La gastrite et d’autres maladies chroniques gastro-intestinales peuvent être une cause supplémentaire. Par exemple, la faible acidité gastrique est liée à la mauvaise assimilation du fer, processus qui conduit à une carence martiale.

Symptôme d’un cancer

Celle-ci peut également signifier un éventuel cancer, poursuit le médecin:

«Toute tumeur doit s’alimenter, elle a toujours besoin d’un certain nombre de microéléments. De plus, elle peut saigner».

Enfin, le véganisme et les régimes minceur de longue durée conduisent à un manque de vitamines et de minéraux.

Selon le médecin, il est impossible de soigner la carence martiale par ses propres moyens, notamment en modifiant son régime alimentaire et en prenant des vitamines. Il est indispensable de voir un spécialiste apte à prescrire des médicaments adaptés.

Lire aussi:

Nuit de chaos à Argenteuil, des policiers visés par des tirs de mortiers - vidéos
«Tu vas en prendre plein la gueule»: un maire met en garde Macron qui prépare son tour de France
L’eau: l’arme secrète d’Erdogan contre la Syrie
Marine chinoise face à l’US Navy: «Les rapports de forces sont en train de s’inverser en nombre»
Tags:
véganisme, cancer, manque, maladies, sang
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook