Santé
URL courte
Par
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (222)
3383
S'abonner

Un nouveau régime de stockage du vaccin Spoutnik V a été approuvé par son fabricant. Il peut être conservé à des températures plus hautes, entre +2 et +8 degrés Celsius, a indiqué le ministre russe de la Santé.

Le ministère russe de la Santé a autorisé le stockage du vaccin russe contre le coronavirus Spoutnik V à des températures comprises entre +2 et +8 degrés Celsius, a annoncé ce jeudi 21 janvier le ministre russe de la Santé, Mikhaïl Mourachko.

«Le fabricant est parvenu à garantir la stabilité du vaccin sous forme liquide à une température variant entre +2 et +8 degrés Celsius, ce qui a été confirmé par une expertise», a-t-il déclaré, précisant que ce régime est une norme pour le stockage des médicaments immunobiologiques.

Le vaccin Spoutnik V peut donc être conservé à des températures comprises entre +2 et +8°C, jusqu’à -18°C, ce qui facilitera la distribution du vaccin sur le marché international et sa livraison dans les régions difficiles d’accès, y compris dans les pays tropicaux.

Le vaccin Spoutnik V

Spoutnik V est le premier vaccin enregistré au monde à base d’adénovirus humain. Il a été conçu par le Centre d'épidémiologie et de microbiologie Gamaleïa de Moscou, qui garantit son efficacité à hauteur de 91,4%. Et de 100% pour les cas graves de Covid-19.

Plus de 50 pays ont envoyé des demandes pour un total de 1,2 milliard de doses du vaccin, lequel sera produit au Brésil, en Chine, en Corée du Sud, en Inde et dans d’autres pays encore.

Dossier:
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (222)

Lire aussi:

Nouvelle nuit de violences urbaines en banlieue lyonnaise, plus d’une dizaine de voitures incendiées – images
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Les pilotes d'un Boeing 737 MAX arrêtent un moteur en plein vol
Tags:
conditions, stockage, efficacité, Spoutnik V
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook