Santé
URL courte
Par
La distribution du vaccin russe anti-Covid Spoutnik V dans le monde (84)
10372
S'abonner

L’Iran et la Russie ont conclu un accord de coopération sur le vaccin Spoutnik V prévoyant sa fabrication dans la République islamique, selon l’ambassadeur iranien à Moscou.

L’ambassadeur iranien à Moscou Kazem Jalali a révélé la coopération à venir entre les deux pays pour la fabrication du vaccin russe Spoutnik V.

«Suite à l’homologation ce vendredi du vaccin Spoutnik V en Iran, l’Iran et la Russie ont signé un accord d’achat et de production conjointe», a-t-il indiqué à l’agence IRNA.

Il a signalé qu’un lot de vaccins serait envoyé à l’Iran avant le 4 février dans le cadre des accords avec le Fonds russe d’investissements directs.

«Une délégation du ministère iranien de la Santé se rendra à Moscou dans les dix jours pour tenir des négociations sur cette question», a-t-il précisé au sujet de la production du vaccin en Iran.

Le Spoutnik V approuvé en Iran

Jeudi 28 janvier, un porte-parole du ministère iranien de la Santé a annoncé que les autorités sanitaires iraniennes avaient approuvé l’utilisation dans le pays du vaccin russe anti-Covid Spoutnik V.

Il a précisé via Twitter que l’utilisation en urgence du vaccin avait été autorisée lors d’une session de la commission chargée de contrôler la qualité des médicaments importés dans le pays.

Selon lui, l’Iran continue cependant à examiner d'autres vaccins, en provenance d'Inde, de Chine, de Russie, etc.

Le 8 janvier, le guide suprême de la Révolution iranienne, Ali Khamenei, avait «interdit d’importer les vaccins fabriqués aux États-Unis et au Royaume-Uni».

«Nous n’avons pas confiance [en eux] et de plus, parfois, ces vaccins sont utilisés pour contaminer les peuples», avait-il détaillé lors d’un discours retransmis en direct à la télévision iranienne.
Dossier:
La distribution du vaccin russe anti-Covid Spoutnik V dans le monde (84)

Lire aussi:

Les caméras du domicile de Gérard Depardieu, mis en examen pour viols, montrent une rencontre avec une jeune actrice
Le seuil des 30.000 cas journaliers de Covid-19 de nouveau franchi en France
Selon l’ONU, l’épidémie est un «prétexte» des États pour porter atteinte aux «droits humains»
Tags:
Spoutnik V, accord, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook