Santé
URL courte
Par
4353
S'abonner

Le centre d’épidémiologie et de microbiologie Gamaleïa, qui a créé le vaccin anti-Covid Spoutnik V, en développera un autre en 2021 ainsi que deux médicaments pour la prévention et le traitement du Covid-19, selon le site russe des Dépenses publiques.

Un nouveau vaccin contre le Covid-19 sera créé en Russie en 2021 par le Centre d’épidémiologie et de microbiologie Gamaleïa, concepteur de Spoutnik V, qui recevra à cette fin une subvention d’environ 272.000 euros, ressort-il d’un document publié sur le site russe des Dépenses publiques.

Selon le document, le centre Gamaleïa devra développer un vaccin à base de pseudo-particules virales (VLP). À cette fin, l’État débloquera environ 25 millions de roubles (soit près de 272.000 euros).

Les vaccins VLP sont des pseudovirions, des molécules qui imitent les virus. Ils sont constitués de particules non infectieuses contenant des protéines virales en nombre suffisant pour provoquer une réponse immunitaire, selon un site consacré aux projets innovants de la Commission européenne.

Deux nouveaux médicaments contre le Covid-19

Le Centre mettra en outre au point deux autres produits contre le Covid-19, selon le site.

Un médicament, qui sera basé sur un inhibiteur non nucléotidique synthétique de la protéase du coronavirus, est destiné à traiter le Covid-19. Il devrait être prêt d’ici 2023. Le coût de son développement peut dépasser 41 millions de roubles (environ 445.000 euros).

L’autre pourra être utilisé tant pour le traitement que pour la prévention de la maladie provoquée par le SRAS-CoV-2. Il devra bloquer le récepteur ACE2, une protéine présente à la surface des cellules, notamment pulmonaires, à l'aide de laquelle le coronavirus pénètre à l’intérieur. Les travaux de conception de cette préparation, planifiés pour aboutir fin 2022, pourraient coûter environ 25 millions de roubles (quelque 272.000 euros).

Vaccins russes contre le Covid-19

Le Fonds russe d’investissements directs (RFPI) avait annoncé le 29 janvier que le vaccin «allégé» à une seule dose contre le Covid-19, Spoutnik Light, serait disponible en février. Il s'agit d’un dérivé du vaccin à deux doses Spoutnik V.

Spoutnik V est devenu le premier vaccin enregistré au monde à avoir été mis au point à partir d’adénovirus humain. À l'heure actuelle, il fait partie des dix meilleurs candidats vaccins répertoriés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Outre Spoutnik V (GamCovidVac) du centre Gamaleïa, la Russie a déjà enregistré un autre vaccin contre le Covid-19, baptisé EpiVacCorona. Il s’agit d’une préparation peptidique développée à partir de protéines produites artificiellement.

Lire aussi:

«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Nouvelle nuit de violences urbaines en banlieue lyonnaise, plus d’une dizaine de voitures incendiées – images
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Tags:
Russie, Covid-19, médicaments, Centre d’épidémiologie et de microbiologie russe Gamaleïa, Spoutnik Light (vaccin anti-Covid), Spoutnik V, vaccin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook