Santé
URL courte
Par
14181
S'abonner

Si la Haute Autorité de santé a approuvé ce 2 février l'utilisation en France du vaccin d'AstraZeneca contre le Covid-19 pour les moins de 65 ans, elle juge que pour le moment il est déconseillé aux personnes plus âgées faute de données.

Le vaccin d'AstraZeneca contre le Covid-19, le troisième à être autorisé en France, n'est pas recommandé pour les plus de 65 ans, faute de données actuellement disponibles sur son efficacité dans cette classe d'âge, selon l'avis de la Haute Autorité de santé (HAS) rendu public mardi.

«Il manque des données pour les patients de plus de 65 ans, ces données vont arriver dans les semaines qui viennent, dans l'intervalle, nous recommandons son utilisation chez les moins de 65 ans», a déclaré la présidente de la HAS, Dominique Le Guludec, lors d'un point presse en ligne.

«Cet avis sera revu à la lumière de données cliniques complémentaires que nous attendons prochainement», a-t-elle souligné.

L'avis de la HAS doit maintenant être entériné par le gouvernement. Si c'est le cas, ce qui est très probable, la France va rejoindre la liste des pays qui déconseillent le vaccin d'AstraZeneca aux plus âgés et prennent ainsi le contre-pied des recommandations de l'Agence européenne des médicaments (EMA). Parmi ces pays figurent l'Allemagne, la Suède, la Pologne ou l'Italie.

Leurs avis ne signifient pas que le vaccin n'est pas efficace chez les plus âgés, mais qu'on ne peut pas évaluer cette efficacité-là sur la base des données actuelles.

Les essais cliniques, dont les résultats ont servi de base à l'autorisation du vaccin par l'EMA, ne comprenaient en effet qu'une faible proportion de patients âgés.

Les professionnels de la santé d’abord

Le vaccin d'AstraZeneca sera administré en France à «deux populations particulières», selon la présidente de la HAS. «Premièrement, tous les professionnels de santé et du médico-social, quel que soit leur lieu d'exercice y compris en ville, essentiellement parce qu'on a besoin d'eux en première ligne et qu'ils sont particulièrement exposés», a-t-elle expliqué.

«Deuxièmement, les personnes âgées entre 50 et 65 ans en commençant par ceux qui présentent des comorbidités», a-t-elle poursuivi.

«On espère environ 10 millions de doses [de ce vaccin, ndlr] dans les trois mois qui viennent, ce qui permettra de vacciner cinq millions de personnes supplémentaires», a précisé la professeure Le Guludec.

Feu vert pour l’administration dans les pharmacies

Le vaccin d'AstraZeneca contre le Covid-19, le troisième à être autorisé en France, pourra être administré par les pharmaciens et par les sages-femmes en plus des infirmiers et des médecins, a en outre fait savoir la Haute Autorité de santé (HAS).

Contrairement aux deux autres vaccins déjà disponibles, ceux de Pfizer-BioNTech et Moderna, celui d'AstraZeneca peut être stocké à long terme dans des frigos classiques, ce qui facilite son déploiement logistique.

Lire aussi:

Un TGV ciblé par des tirs à Marseille
Voitures vandalisées, poubelles en feu: des violences éclatent après le match Portugal-France – vidéos
La décision de l’Assemblée sur le port du burkini dans les piscines va à l’encontre de ce que pensent les Français
Tags:
personnes âgées, vaccin, santé
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook