Santé
URL courte
Par
4215
S'abonner

L'Organisation mondiale de la santé a constaté que la quantité totale des vaccinations était désormais plus élevée que celle des cas de contamination. Or, la plupart des personnes vaccinées se trouvent dans 10 pays.

Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, s’est félicité du fait que le nombre des contaminations était désormais inférieur à celui des vaccinations.

«Globalement, le nombre de vaccinations a dépassé le nombre d'infections dépistées. D'une part, c'est une bonne nouvelle et une réalisation incroyable en si peu de temps», a-t-il annoncé lors d’un point presse.

«Or, plus des trois quarts de ces vaccinations ont eu lieu dans seulement 10 pays, où près de 60% du PIB mondial est accumulé», a-t-il encore fait remarquer.

Quelque 130 pays avec une population totale de 2,5 milliards de personnes n'avaient pas encore reçu la première dose du vaccin, a déploré le patron de l’OMS. Il a réitéré son appel aux pays, qui ont déjà vacciné les catégories de population les plus vulnérables et le personnel hospitalier à risque, à partager les vaccins avec d'autres avant de poursuivre les vaccinations de masse.

Lire aussi:

«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Nouvelle nuit de violences urbaines en banlieue lyonnaise, plus d’une dizaine de voitures incendiées – images
Tags:
Covid-19, vaccination, Tedros Adhanom Ghebreyesus
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook